Brevet d'aptitude aux fonctions de directeur en accueils collectifs de mineurs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis BAFD)
Aller à : navigation, rechercher

En France, le brevet d'aptitude aux fonctions de directeur en accueils collectifs de mineurs, ou BAFD, est un brevet d'État de cadre intermédiaire non professionnel, délivré par le directeur régional de la Jeunesse et des Sports, destiné à permettre de diriger volontairement et de façon occasionnelle des enfants et adolescents le plus souvent en accueil collectif de mineurs (ACM). Le code de l’action sociale et des familles (article R. 227-14) stipule que les fonctions de direction des séjours de vacances et des accueils de loisirs sont exercés notamment par les personnes titulaires du brevet d'aptitude aux fonctions de directeur.

La qualité de titulaire du BAFD est une garantie pour les organisateurs de séjours que son détenteur est apte à affronter toutes les responsabilités incombant à un directeur (organisation - gestion - responsabilité pédagogique...) pour tous les types d’accueils relevant d’une déclaration (accueils de loisirs, séjours de vacances, accueils de scoutisme,…) Le BAFD n’est cependant pas une formation professionnelle. Il s’agit d’un diplôme d’animation volontaire. Ce brevet a pour finalité de développer, dans le cadre d’un engagement social, citoyen une mission éducative et de diriger un accueil collectif de mineurs. Il s’obtient à l’issue d’un cycle de formation (recommandé sur 3 ou 4 ans).

C'est le directeur qui est le premier responsable de l'accueil collectif de mineurs, c'est à lui que revient la tâche de mise en place de fonctionnement, qu'il devra élaborer dans le projet pédagogique Article R-227-25 du code de l'action sociale et des familles. Il est important d’être à l’aise avec l’écrit et l’oral pour entreprendre cette formation, car de nombreux documents et bilans doivent être réalisés pendant cette formation.

Obtenir le BAFD[modifier | modifier le code]

Il est nécessaire d'avoir 21 ans au premier jour du stage de formation générale, et d'être titulaire du BAFA, pour pouvoir s'inscrire. Cependant, toute personne ayant au moins 25 ans et pouvant justifier de deux expériences en animation (dont au moins une en séjour de vacances ou accueil de loisirs dans les deux ans précédant l'inscription) peut se voir accorder une dispense. Cette formation se déroule en 5 étapes, sur une durée maximale de 4 ans (sauf dérogation en cas de force majeure) :

  • 1e étape : stage de formation générale d'une durée de 9 jours.
  • 2e étape : premier stage pratique d'une durée minimale de 14 jours, en situation de direction ou comme adjoint(e) de direction. Il ne peut avoir lieu plus de 18 mois après le stage de formation générale.
  • 3e étape : stage de perfectionnement d'une durée de 6 jours. Il est destiné à approfondir les notions vues lors du stage de formation générale et à discuter des premières expériences de chacun.
  • 4e étape : second stage pratique d'une durée minimum de 14 jours, obligatoirement en situation de direction.
  • 5e étape : rédaction d'un compte-rendu final sur la globalité de la formation, et présentation devant un jury de la direction régionale de la Jeunesse et des Sports[1].

À l'issue de cette formation, le nouveau titulaire du BAFD se voit attribuer une autorisation d'exercer d'une durée de 5 ans, renouvelable à condition d'avoir d'en faire la demande avant la fin de ce délai et d'avoir dans les 5 années dirigé un ACM pendant au moins 28 jours, ou d'avoir encadré une session de formation BAFA ou BAFD, ou de passer un nouveau stage de perfectionnement.

Renouvellement d'autorisation d'exercer de la fonction de directeur[modifier | modifier le code]

À l'issue de cette formation, le nouveau titulaire du BAFD se voit attribuer une autorisation d'exercer d'une durée de 5 ans, renouvelable à condition d'en faire la demande avant la fin de ce délai et d'avoir dans les 5 années dirigé un ou plusieurs ACM, pendant au moins 28 jours, ou d'avoir encadré une session de formation BAFA ou BAFD, ou de passer un nouveau stage de perfectionnement.

Si le titulaire du BAFD, n'a rempli aucune de ses modalités citées ci-dessus dans le délai des 5 ans, il lui faudra passer de nouveau un perfectionnement, pour retrouver son autorisation d'exercer[2].

Contenu de la formation[modifier | modifier le code]

Cette formation permet avant tout de s'initier et d'approfondir les différentes fonctions de la direction d'un accueil collectif de mineurs :

• la gestion administrative et financière,

• comptabilité,

• gestion et recrutement du personnel d'animation et technique,

• notions d'économat,

• élaboration d'un projet pédagogique, de compte rendue de séjours, de bilan qualitatif et quantitatif,

• animation d'une équipe,

• conduite de réunion,

• formation des animateurs,

• suivi sanitaire,

• règlementation,

• élaborations de nombreux documents pédagogiques, de comptabilités,

administratifs...

• relation organisateur, parents, partenaires et prestataires.

• ...

Le directeur doit élaborer un Projet pédagogique qui devra prendre en compte les points suivants : Le projet pédagogique, dois être élaboré et conduis par le directeur, il répond aux attentes du projet éducatif par des moyens et des pratiques professionnelles. exemple : Dans le projet éducatif, les parents défendent le

respect du rythme de chaque enfant. Le projet pédagogique cherchera les moyens de mise en oeuvre pour veiller à respecter cette valeur, approuvée par l'équipe

professionnelle. L'équipe professionnelle pourra alors réfléchir à comment respecter le rythme de chaque enfant et l'inclure dans le projet pédagogique.

Le projet pédagogique permet la réalisation des grandes valeurs éducatives du projet éducatif et doit prendre aussi en compte :

- Les modalités de fonctionnement de l’accueil collectif de mineurs,

- Le rôle et statut de l’équipe éducative qui participe à l’accueil des mineurs,

- Les modalités de participation des mineurs,

- La répartition des temps respectifs d’activité, de vie quotidienne et collective,

- Les modalités d’évaluation de l’accueil et des animateurs,

- L’appropriation des lieux et des locaux.

De plus, beaucoup de temps est consacré aux débats sur différentes problématiques, notamment pédagogiques et éducatives, amenant chaque candidat à prendre position et se construire une identité de directeur responsable. Les objectifs de la formation, tels qu'ils sont écrits dans les textes de loi, visent à ce que le candidat soit capable de :

• situer son engagement dans le contexte social, culturel et éducatif

• conduire un projet pédagogique en référence au projet éducatif

• diriger des personnels

• assurer la gestion de l'accueil

• développer les partenariats et la communication

Sur le marché de l'emploi[modifier | modifier le code]

Si le BAFD destiné à diriger de façon temporaire et volontaire des accueils collectifs de mineurs, il est souvent dévoyé et utilisé de comme diplôme professionnel de l'animation pour accéder à d'autres types d'emploi :

La loi du 23 mai 2006 crée le statut de volontaire associatif et introduit le contrat d'engagement éducatif destiné à l'embauche des animateurs et directeurs occasionnels d'accueils collectifs de mineurs. Le décret du 28 juillet est venu préciser la rémunération des directeurs et animateurs occasionnels. Il s’agit d'un régime d'équivalence forfaitaire d'au minimum 2,2 fois le SMIC horaire par jour travaillé, dans la limite de 80 jours sur une période de 12 mois consécutifs.

Organismes de formation[modifier | modifier le code]

Les sessions de formation sont dispensées par des organismes de formation disposant d'un agrément du Ministère de la Jeunesse et des Sports. Cet agrément peut être régional ou national. Parmi les organismes agréés on peut citer :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

  1. BAFD sur Animateurs.info
  2. http://www.jeunes.gouv.fr/ministere-1001/actions/formations-et-metiers-de-l-1142/bafa-bafd/article/le-bafd

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]