Brevet d'aptitude aux fonctions d'animateur en accueils collectifs de mineurs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis BAFA)
Aller à : navigation, rechercher
Diplôme du BAFA. Nom, photo, numéros, et signatures effacés.

Le brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur en accueils collectifs de mineurs, abrégé BAFA, est un diplôme non professionnel qui autorise l'encadrement d’enfants et d’adolescents en accueil collectif de mineurs (ex centre de vacances ou de loisirs).

Le brevet d’animateur de centres de vacances (BACV) est l’équivalent belge du BAFA. En Allemagne, il équivaut à la Jugendleitercard.

Historique[modifier | modifier le code]

Anciennement il portait le nom de brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur de centres de vacances et de loisirs[1].

Encadrement des Accueils Collectifs de Mineurs[modifier | modifier le code]

Le BAFA est largement reconnu dans le domaine de l'animation socioculturelle, car règlementairement, les organisateurs d'un accueil collectif de mineurs sont contraints à un encadrement d'au moins 1 animateur pour 12 enfants (pour les enfants âgés de 6 ans et plus) et 1 animateur pour 8 enfants (pour les enfants de moins de 6 ans).

Les taux d'encadrement concernant l'accueil périscolaire sont d'au moins 1 animateur pour 14 enfants (pour les enfants âgés de 6 ans et plus) et 1 animateur pour 10 enfants (pour les enfants de moins de 6 ans).

Parmi ces animateurs, lors d'une session :

  • 50 % de l'équipe au moins doit être titulaire du BAFA complet ou d'un titre ou diplôme offrant l'équivalence.
  • 30 % au maximum de l'équipe peut être en cours de formation BAFA (avec la qualité de stagiaire BAFA mais pas obligatoirement en cours de stage pratique).
  • 20 % au maximum de l'équipe peut être sans qualification.

Mais ce taux d'encadrement dépend également de l'agrément jeunesse et sport.

L’obtention du BAFA[modifier | modifier le code]

L’obtention du BAFA nécessite 3 étapes[2] de formation obligatoires :

  • Étape 1 : la session de formation générale
  • Étape 2 : le stage pratique
  • Étape 3 : la session d'approfondissement ou de qualification

Ces trois étapes doivent être effectuées dans l'ordre et il ne doit pas se passer plus de 30 mois au total entre le début et la fin de la formation. De plus, le stage pratique doit être commencé dans un délai de 18 mois à l'issue de la session de formation générale. Le Directeur Départemental de la Jeunesse et des Sports peut délivrer une dérogation prolongeant de 12 mois ces délais sur demande motivée par le candidat. Le dossier du candidat est ensuite évalué par un jury dépendant de la direction départementale de la jeunesse et des sports de son département de résidence qui est chargé de délivrer le BAFA. Un candidat commençant sa formation avec un organisme peut ensuite la poursuivre avec un autre organisme agréé.

La formation au BAFA prépare le futur animateur à assurer les fonctions suivantes :

  • assurer la sécurité physique et morale des mineurs et en particulier les sensibiliser, dans le cadre de la mise en œuvre d'un projet pédagogique, aux risques liés notamment aux conduites addictives et aux pratiques sexuelles ; apporter, le cas échéant, une réponse adaptée aux situations auxquelles ils sont confrontés ;
  • participer, au sein d’une équipe, à la mise en œuvre d’un projet pédagogique en cohérence avec le projet éducatif dans le respect du cadre réglementaire des accueils collectifs de mineurs ;
  • participer à l’accueil, la communication et le développement des relations entre les différents acteurs ;
  • encadrer et animer la vie quotidienne et les activités ;
  • accompagner les mineurs dans la réalisation de leurs projets.

Session de formation générale[modifier | modifier le code]

C'est un stage théorique d'une durée de huit jours au moins, découpé en 4 parties sur 3 mois au maximum (le plus souvent en une seule fois). Ce stage peut avoir lieu en internat, en demi-pension ou plus rarement en externat.

Les participants doivent être âgés de 17 ans[3] au minimum au premier jour du stage et avoir effectué une inscription auprès de la direction départementale de la jeunesse et des sports de leur département pour obtenir leur livret de formation BAFA à fournir ensuite à l'organisme de formation.

À l'issue de la session de formation générale, le directeur du stage émet une appréciation motivée sur le stagiaire puis le Directeur départemental de la jeunesse et des sports du département de résidence du candidat valide son stage au vu de cette appréciation ou lui demande d'en effectuer un nouveau.

La validation de la session de formation générale confère au candidat le statut d'animateur stagiaire et lui permet alors d'effectuer son stage pratique.

Stage pratique[modifier | modifier le code]

D'une durée d'au moins 14 jours ou 28 demi-journées (en une ou plusieurs fois, mais avec un maximum de 2 séjours différents, que l'organisateur soit le même ou pas), il s'agit d'être animateur stagiaire. Ce stage est évalué par le directeur du séjour et peut se dérouler dans un séjour de vacances (colonie) ou un accueil de loisirs (centre de loisirs). Il doit avoir lieu au plus tard 18 mois après le début de la session de formation générale. Un stage pratique BAFA ne peut se dérouler que dans un accueil de loisirs, un accueil de jeunes, un séjour de vacances ou un accueil de scoutisme.

À l'issue du stage pratique, le directeur de l'accueil ou du séjour émet une appréciation motivée sur le stagiaire puis le Directeur départemental de la jeunesse et des sports du département de résidence du candidat valide son stage au vu de cette appréciation ou peut demander au jury BAFA de statuer sur la nécessité pour le candidat d'effectuer un nouveau stage pratique en cas d'appréciation négative.

Session d’approfondissement ou de qualification[modifier | modifier le code]

D'une durée de six jours au moins (huit pour les qualifications).

Une session d'approfondissement est généralement consacrée à l'approfondissement d'une thématique (jeux, sport…) et à l'analyse du stage pratique.

Une session de qualification permet en plus de valider des compétences particulières. L'obtention de la qualification offre au titulaire du BAFA des prérogatives propres lors de l'encadrement des activités concernées.

Il est possible de se voir valider sa session de formation BAFA sans toutefois obtenir la qualification et sans bénéficier dans ce cas des prérogatives prévues. Actuellement, il existe quatre qualifications :

À l'issue de la session d'approfondissement ou de qualification, le directeur du stage émet une appréciation motivée sur le stagiaire puis le Directeur départemental de la jeunesse et des sports du département de résidence du candidat valide son stage au vu de cette appréciation ou lui demande d'en effectuer un nouveau.

Une fois cette troisième étape de la formation BAFA effectuée, le candidat peut soumettre son dossier (constitué de ses attestations de stages) auprès du jury BAFA de son département de résidence.

Le jury BAFA[modifier | modifier le code]

Chaque direction départementale de la jeunesse et des sports (DDJS) organise un ou plusieurs jury BAFA chaque année.

Ce jury statue sur la délivrance du BAFA aux candidats résidant dans le département au vu de leur dossier de formation constitué de leurs attestations de stages (qui comportent les appréciations des directeurs des sessions théoriques et du stage pratique).

Le jury BAFA est composé de :

  • quatre agents de la direction départementale de la jeunesse et des sports parmi lesquels le directeur régional choisit le président ;
  • trois représentants d'organismes de formation habilités à former des personnels d'encadrement d'accueil collectif de mineurs ;
  • trois représentants d'organisateurs d'accueil collectif de mineurs ;
  • un représentant des organismes de prestations familiales du département.

Ces membres sont nommés pour trois ans par le directeur régional de la jeunesse et des sports dont dépend le département. La voix du président du jury est prépondérante.

Le jury peut :

  • Délivrer le BAFA au candidat.
  • Ajourner le candidat qui dispose alors de 12 mois pour effectuer de nouveau le(s) stage(s) non validé(s) par le jury.
  • Recaler le candidat qui perd alors le bénéfice de l'ensemble de sa formation.

Organismes de formation[modifier | modifier le code]

Les sessions de formation générales et d'approfondissement sont dispensées par des organismes de formation disposant d'un agrément du Ministère de la Jeunesse et des Sports[4]. Cet agrément peut être régional ou national. Afin de choisir correctement un organisme qui permet de se former au BAFA, il est important de consulter les projets éducatifs de ces derniers. Ces projets exposent les opinions pédagogiques et les engagements éducatifs des différents mouvements. Parmi ces mouvements, on trouve : la Fédération Léo Lagrange, la confédération nationale des foyers ruraux, la ligue de l'enseignement, l'IFAC, les CEMEA, l'AROEVEN, les Francas, l'UFCV, l'AFOCAL, Familles Rurales, les mouvements du Scoutisme français, le Service Technique aux Activités de Jeunesse (STAJ), le MRJC ou d'autres organismes régionaux et nationaux.

Statistiques[modifier | modifier le code]

En 2007, 56 531 BAFA et quelques centaines de BAFD ont été délivrés tandis que 82 860 personnes commençaient l'une de ces formations[5].

Le site gouvernemental permettant de valider les différentes étapes a enregistré depuis son ouverture (en 2009) plus de 245 000 candidats[6].

Le BAFD contrairement au BAFA (brevet d'animateur volontaire) est beaucoup plus difficile à obtenir au vu de la grande responsabilité confiée au directeur. Au niveau national, seulement 50 % des candidats sont reçus (titulaire du BAFD).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le nom été changé par l'Arrêté du 25 juin 2007 relatif à l'habilitation des organismes de formation et aux modalités d'organisation des sessions de formation conduisant aux brevets d'aptitude aux fonctions d'animateur et de directeur d'accueils collectifs de mineurs
  2. BAFA sur Animateurs
  3. Le Bafa sur jeunes.gouv.fr
  4. liste des organismes habilités sur le site du Ministère de la Jeunesse et des Sports
  5. [PDF] Préfecture Loire Atlantique, Chiffres Clés 2007
  6. Flash information, www.bafa-bafd.gouv.fr

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]