B.G. Knocc Out

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

B.G. Knocc Out

Nom Arlandis Hinton
Naissance (39 ans)
Compton, Californie
Activité principale Rappeur
Genre musical Hip-hop
Années actives Depuis 1993
Labels Def Jam
Outburst

BG Knocc Out, de son nom de naissance Arlandis Hinton et de son nom musulman Al Hasan Naqiyy[1], ( à Compton, Californie – ) est un rappeur afro-américain .

Biographie[modifier | modifier le code]

BG Knocc Out est le frère d'Andre Wicker alias Gangsta Dresta. C'est dans le quartier difficile de Compton que ce Californien grandit sous l'influence des gangs. Avec son grand frère, il rejoint le célèbre gang des Crips (ou Nutty Blocc Compton Crips). Après une enfance difficile, il décide de se mettre au rap à l'adolescence lorsque Gangsta Dresta, alors tout juste sorti de prison, réussit à rencontrer l'un des créateurs du gangsta rap, Eazy-E (leader du groupe N.W.A.).

Début de carrière[modifier | modifier le code]

Sa carrière professionnelle débute en 1993 lorsqu'Eric « Eazy-E » Wright l'engage avec son frère Dresta sur son troisième album, It's On. Le titre Real Muthaphuckkin G's est un grand succès la même année et le jeune BG Knocc Out apparaît dans le clip du morceau au côté de son frère et d'Eazy-E. Baby Gangsta n'a alors que 18 ans. Ce jeune talent se joint à Eazy-E et à son label Ruthless Records avec Gangsta Dresta pour mener une guerre sans relâche contre le label rival Death Row Records. La cause principale de cette rivalité entre Eazy-E et Dr. Dre est l'abandon par ce dernier du label Ruthless Records pour la création de Death Row Records avec Marion « Suge » Knight. Ce dernier label comporte, dans les années 1990, de grands rappeurs comme Dr. Dre (fondateur du label avec Suge Knight), 2pac, Snoop Dogg, Kurupt, The Lady of Rage, RBX ou encore Tha Dogg Pound, entre autres. Ce sont ces rappeurs que le jeune BG Knocc Out attaque avec ses paroles assassines sur l'album suivant d'Eazy-E, Str8 Of Tha Streetz Of Muthaphuckin Compton en 1994 sur le titre Ole School Shit.

L'après Eazy-E[modifier | modifier le code]

Le 25 mars 1995, Eazy-E décède du SIDA, et la rivalité entre Eazy-E (fondateur et propriétaire de Ruthless Records) et Dr. Dre (Death Row Records) s'achève ainsi, mais pas pour autant entre certains artistes des deux labels car BG Knocc Out s'est battu avec Nate Dogg sur un parcours de golf à Los Angeles. Cela ne l'empêche pas de composer une chanson avec RBX de Death Row Records qui s'intitule Ten Steps and Draw. Il collabore aussi avec DJ Yella sur son album hommage à Eazy-E, One Mo Nigga Ta Go et d'autres rappeurs comme Flesh-n-Bone (converti à l'islam) du groupe Bone Thugs-N-Harmony.

L'année du crime[modifier | modifier le code]

En 1998, BG Knocc Out est arrêté pour tentative de meurtre (lié à une rivalité entre gangs). Le verdict tombe et le juge le condamne à huit ans de réclusion criminelle. En 1999, il trouve la foi et décide de se convertir à l'islam avec l'aide de musulmans orthodoxes. Il prend pour nouveau nom Al Hasan Naqiyy et sort de prison en .

La libération[modifier | modifier le code]

Le 22 août 2006, BG Knocc Out sort de la prison Soledad Correctional Facility, il a 31 ans et sa voix a changé avec les années. Il se remet aussitôt au travail et sort les tubes Anotha Day in L.A. avec Spider Loc (de G-Unit), Papa Smurf et Young Buck, puis Tha Krown avec son frère et King T, et enregistre encore bien d'autres titres avec des artistes comme Lil Eazy (fils d'Eazy-E) ou encore le célèbre MC Ren (de N.W.A.). Lors d'une interview accordée à dubcnn en , B.G. Knocc Out a affirmé avoir rencontré Dr. Dre pour coopérer sur certains projets en lien avec Ruthless Records, label actuellement présidé par Tomica Wright depuis 1995 après la mort de son mari (Eazy-E).

Rebondissement[modifier | modifier le code]

Le 28 mars 2007, les autorités de la « Section eight authorities » ainsi que la police locale se sont rendues avec un mandat de perquisition au domicile de la femme de BG Knocc Out (de son nouveau nom Hasan). Depuis sa libération, il vivait chez sa mère, et lorsque le mandat de perquisition fut délivré, il n'y avait personne au domicile de sa femme. Les autorités y ont trouvé une arme à feu. En conséquence, la femme de Hasan a expliqué qu'elle possédait cette arme depuis 1999 pendant que son mari purgeait sa peine carcérale, mais son argument fut rejeté pour faute d'absence du permis d'arme.

Hasan alias BG Knocc Out fut à nouveau arrêté après qu'un mandat d'arrestation eut été délivré contre lui. L'arrestation donnait qu'il ne possédait aucune drogue sur lui et qu'il était négatif à toutes substances illicites. La justice lui imposa cinq mois pour prouver son innocence, mais au-delà du temps donné, elle le jugea coupable de possession illégale d'arme à feu. C'est ainsi que sa femme vendit son logement et sa voiture pour payer les frais de la défense de son mari au tribunal. Hasan a exprimé être effrayé par cela et que les autorités retraçaient son passé pour déterminer la cause de sa culpabilité dans cette affaire.

Discographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « B.G. Knocc Out », Discogs (consulté le 3 février 2012)