Bīja

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bija.

Les bîja (sanskrit : semences, germes) sont des phonèmes monosyllabiques avec une prononciation spécifique à la base de la construction de la plupart des mantras de l’hindouisme, du bouddhisme, du tantrisme. Ils sont considérés comme des « vibrations » de la conscience primordiale créatrice.

Om̐ est le bîja le plus connu, il est dit « Pranava » soit « celui qui contient tous les autres Bija ».

Le bîja, au contraire de certains mantras, n’a pas de signification particulière, il est le « verbe créateur » avec un pouvoir de guérison. Le bîja est également perçu comme la vibration sonore d’une divinité contenant en germe tous ses pouvoirs.