Băișoara

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Băișoara
Blason de Băișoara
Héraldique
Administration
Pays Roumanie Roumanie
Région Transylvanie
Département Cluj
Maire
Mandat
Minodora Susana Luca PD-L
2004-
Code postal 407 065
Indicatif téléphonique international +(40)
Démographie
Population 2 338 hab. (2007)
Densité 21 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 20′ 36″ N 23° 16′ 49″ E / 46.3432, 23.2803 ()46° 20′ 36″ Nord 23° 16′ 49″ Est / 46.3432, 23.2803 ()  
Altitude 506 m
Superficie 11 104 ha = 111,04 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Roumanie (administrative)

Voir la carte administrative de Roumanie
City locator 14.svg
Băișoara

Géolocalisation sur la carte : Roumanie (relief)

Voir la carte topographique de Roumanie
City locator 14.svg
Băișoara
Liens
Site web http://www.primariabaisoara.ro

Băișoara (en allemand Kleingrub, en hongrois Járabánya) est une commune de Transylvanie, en Roumanie, dans le județ de Cluj.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune de Băișoara est située sur le versant est de Muntele Mare (appartenant aux Monts Apuseni), sur le cours de la rivière Iara, à 1200-1500 m d'altitude.

Băișoara se trouve à quelque 50 km au sud-ouest de Cluj-Napoca et s'étend sur une surface de 111,04 km2.

La commune est composée des villages suivants : Băișoara, Frăsinet, Moara de Pădure, Muntele Băișorii, Muntele Bocului, Muntele Cacovei, Muntele Filii, Muntele Săcelului, Săcel.

Histoire[modifier | modifier le code]

La première mention écrite du village Băișoara date de 1426.

Politique[modifier | modifier le code]

Le Conseil Municipal de Băișoara compte 11 sièges de conseillers municipaux. À l'issue des élections municipales de juin 2008, Minodora Susana Luca a été élue maire de la commune[1].

Élections municipales de 2008[2]
Parti Nombre de conseillers
Parti Démocrate-Libéral (PD-L) 6
Parti National Libéral (PNL) 3
Parti Social-Démocrate (PSD) 1
Parti de la grande Roumanie (PRM) 1

Religions[modifier | modifier le code]

En 2002, la composition religieuse de la commune était la suivante[3] :

Démographie[modifier | modifier le code]

Recensement[4],[5] Structura etnică
Année Population Roumains Magyars Allemands Roms Autres
1850 2.037 1.911 83 32 11 0
1880 1.927 1.773 61 93
1890 2.054 1.919 43 67 25
1900 2.309 2.155 113 8 33
1910 2.721 2.605 68 3 45
1920 2.618 2.592 24 2
1930 3.104 3.056 24 2 9 13
1941 3.450 3.425 23 1 1
1956 3.661 3.612 13 29 7
1966 3.706 3.691 14 1
1977 3.065 3.037 17 11 0
1992 2.513 2.510 3 0
2002 2.330 2.272 17 1 39 1

Économie[modifier | modifier le code]

Sur le territoire de la commune se trouvent des gisements de plomb et d'argent. En outre, on y trouve trois carrières de dacite.

L'économie de la commune repose aussi sur l'élevage et le tourisme.

Communications[modifier | modifier le code]

Routes[modifier | modifier le code]

La commune est traversée par les routes DJ 107M et DJ 107R, accessibles tant à partir de DN 1 (Cluj-Oradea), qu'à partir de DN 75 (Turda-Câmpeni).

Tourisme[modifier | modifier le code]

Le territoire de la commune comprend l'aire protégée de Muntele Băișorii. La réserve naturelle des gorges Cheile Runcului se trouve dans l'immédiat voisinage de la commune.

Petite station de montagne, Băișoara offre deux pistes de ski (niveaux moyen, respectivement difficile) éclairées et avec des téléskis, la plus longue ayant 1 200 m et la plus courte étant de 300 m[6]. En outre, dans le plan de développement figure l'aménagement de trois autres pistes[7].

La station est proche d'autres attractions telles que la grotte de glace de Scărișoara, les lacs de Fântânele et de Tarnița ou la réserve naturelle karstique de Padiș.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]