Bürgersaalkirche de Munich

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bürgersaalkirche
Image illustrative de l'article Bürgersaalkirche de Munich
Façade de l'église de la Bürgersaal.
Présentation
Culte Catholicisme
Début de la construction 1709
Fin des travaux 1710
Style dominant Architecture baroque
Géographie
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Drapeau de Bavière Bavière
Commune Munich
Coordonnées 48° 08′ 20″ N 11° 34′ 06″ E / 48.139, 11.568248° 08′ 20″ Nord 11° 34′ 06″ Est / 48.139, 11.5682  

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

(Voir situation sur carte : Allemagne)
Bürgersaalkirche

La Bürgersaalkirche ou église de la Salle des Bourgeois est une église catholique du centre historique de Munich en Bavière (Allemagne). La Salle de réunion elle-même a été construite en 1709-1710 d'après les plans de Giovanni Antonio Viscardi et a été consacrée pour le culte en 1778.

Histoire[modifier | modifier le code]

Ce bâtiment baroque servait de salle de réunion et de conseil pour les hommes de la congrégation mariale créée par les jésuites en 1610. Ces derniers avaient leur église (Saint-Michel) et leur collège à proximité, où les hommes de la congrégation se réunissaient au début. Ceux-ci décident de faire construire un bâtiment plus important pour leurs conseils et d'en financer eux-mêmes son édification.

Lorsque les jésuites sont expulsés de Bavière, l'église est dédiée à la Vierge de l'Annonciation, avec une église supérieure au magnifique autel surplombé d'une Annonciation en argent, œuvre d'Andreas Faistenberger, et une église inférieure au rez-de-chaussée.

Lors des bombardements de l'automne 1944, l'intérieur de l'église fut gravement endommagé, même si la façade ne fut pas atteinte. Ainsi la magnifique Assomption peinte par Martin Knoller (1773-1774) fut détruite.

Tombeau de Rupert Mayer[modifier | modifier le code]

Rupert Mayer, prêtre jésuite, très actif comme directeur de la congrégation mariale de Munich, et résistant au nazisme, y est enterré depuis 1948. Il a été béatifié par Jean-Paul II en 1987.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Sources[modifier | modifier le code]