Bévéra

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bévéra
La Bévéra à Sospel, avec le Pont Vieux qui l'enjambe
La Bévéra à Sospel, avec le Pont Vieux qui l'enjambe
Caractéristiques
Longueur 38 km [1]
Bassin 131 km2 [2]
Bassin collecteur la Roya
Débit moyen 1,03 m3/s (Sospel) [3]
Cours
Source massif de l'Authion (2078 m)
· Localisation Moulinet
· Altitude 1 980 m
· Coordonnées 43° 59′ 37″ N 7° 25′ 56″ E / 43.99361, 7.43222 (Source - Bévéra)  
Confluence Roya
· Localisation Vintimille
· Altitude 170 m
· Coordonnées 43° 49′ 18″ N 7° 35′ 04″ E / 43.82167, 7.58444 (Confluence - Bévéra)  
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche vallon de Crep, vallon de Bassera
· Rive droite ruisseau de Cuous, Merlanson, vallon del Coma
Pays traversés Drapeau de la France France
Drapeau de l'Italie Italie
Régions traversées Provence-Alpes-Côte d'Azur, Ligurie
Principales villes Sospel, Breil-sur-Roya, Vintimille

Sources : SANDRE, Géoportail, Banque Hydro, OREMA-PACA[2]

La Bévéra est une rivière franco-italienne qui coule dans le département français des Alpes-Maritimes et la province italienne d'Imperia. C'est un affluent droit de la Roya.

Géographie[modifier | modifier le code]

La longueur de son cours est de 38 kilomètres[4],[5] dont 27,1 km en France[1].

Communes et cantons traversés[modifier | modifier le code]

La Bévéra traverse trois communes en France[1], et trois en Italie. Elle prend d'abord sa source au massif de l'Authion (2 078 m), à quelques kilomètres au nord-est du col de Turini (1 604 m) et de la cime de la Calmette (1 786 m), à l'altitude 1 980 mètres sur la commune de Moulinet et au sud du parc national du Mercantour[6]. La Bévéra traverse en particulier Sospel qu'elle coupe en deux (rive droite / rive gauche). Puis après avoir traversé, sur moins de 500 mètres, la commune de Breil-sur-Roya, elle passe la frontière italienne dans la commune de Olivetta San Michele. Après avoir traversé les communes de Airole et Vintimille, elle rejoint alors la Roya à l'altitude de 170 mètres environ[7].

En termes de cantons, le Bévéra prend source dans le canton de Sospel, traverse le canton de Breil-sur-Roya. En Italie, le Bévéra conflue dans la province d'Imperia.

Affluents[modifier | modifier le code]

En France, selon le SANDRE, la Bévéra a neuf affluents contributeurs référencés[1] :

  • Le Vallon de Crep, (rg) 8,4 km sur Breil-sur-Roya et Moulinet.
  • Le Vallon de l'Anjouanin, (rd) 4 km uniquement sur Moulinet.
  • Le Vallon de Peïra Calva, (rd) 4,7 km uniquement sur Moulinet.
  • Le Vallon de Gouargas, (rg) 4,7 km uniquement sur Moulinet.
  • Le Ruisseau de Cuous ou ruisseau de la Caussinièra ou vallon de Guiou[6], (rd) 9,7 km sur Lucéram et Sospel avec deux affluents :
    • le ruisseau de la Faéa, (rd) 2,7 km sur Lucéram
    • le ruisseau de Sugliet, (rd) 3,2 km sur la seule commune de Lucéram.
  • Le Ruisseau le Merlanson ou ruisseau la Sambora, (rd) 6,3 km sur les deux communes de Castillon et Sospel.
  • Le Vallon de Suès, (rd) 3,6 km uniquement sur Sospel avec deux affluents :
    • le ruisseau de l'Albaréa, (rg) 1 km sur la seule commune de Sospel prenant source près du Mont Albo (1 129 m) et du col du Razet (1 032 m).
    • le ruisseau de Cuore, (rd) 1 km sur la seule commune de Sospel prenant source près du Cuore (1 095 m) à la frontière italienne.
  • Le Vallon de Bassera, ou ruisseau de Brouis (rg) 8,5 km sur Breil-sur-Roya et Sospel avec un seul affluent :
    • le ruisseau de Giaquèra, (rg) 1,1 km uniquement sur Breil-sur-Roya.

En Italie, le Bévéra a pour affluents :

  • le Valle del Tuvo, (rg)
  • le Rio Giaurusso, (rg)
  • le Rio di Gerri, (rg)
  • le Valle Balestra, (rg)
  • le Rio Mere, (rg)
  • le Vallone del Coma, (rg) prenant source près du Grand Mont (1 379 m) avec un affluent :
    • le Valle di Ciai, (rg)

Hydrologie[modifier | modifier le code]

viaduc de Bévéra ou Pont de Caï

Le débit moyen ou module est de 1,030 m3⋅/s selon la Banque Hydro, pour un bassin versant de 81,5 km2 à Sospel[3]. Le bassin versant total -français- est de 130,83 km2[2].

La lame d'eau est de 400 millimètres.

Les crues de la Bévéra à Sospel[modifier | modifier le code]

La Bévéra a débordé à Sospel en 1970 où elle est passée par dessus le pont de la Libération. La crue la plus récente date de 2000 où elle a débordé sur la place Gallone (Garibaldi).

Activités[modifier | modifier le code]

Concernant le tourisme, la vallée permet entre autres, la randonnée, la pêche, le canyonisme et la découverte des villages typiques[5],[8],[9].

Aménagements[modifier | modifier le code]

Des ouvrages sont construits sur la Bévéra comme à Sospel où ont été construits le pont de la Libération, le Pont Vieux et enfin le pont de la Concorde. L'ingénieur Paul Séjourné a aussi conçu le viaduc ferroviaire de Caï, à 30 mètres de hauteur et 125 mètres de long, juste avant le tunnel du Mont Grazian sur la ligne de Tende Nice-Col de Tende.

Écologie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Geographylogo.svg

Les coordonnées de cet article :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Sandre, « Fiche cours d'eau - La Bévéra (Y6630500) » (consulté le 16 mai 2014)
  2. a, b et c « OREMA-PACA : bassin versant : La Bévéra », sur www.observatoire-eau-paca.org (consulté le 16 mai 2014)
  3. a et b Banque Hydro - MEDDE, « Synthèse de la Banque Hydro - La Bevera à SOSPEL (PONT D 2204) (Y6635010) » (consulté le 14 mai 2014)
  4. Altisud, « vallée de la Bévéra » (consulté le 20 août 2009)
  5. a et b Parc national du Mercantour - Site officiel, « La vallée de la Bévéra » (consulté le 20 août 2009)
  6. a et b Institut national de l'information géographique et forestière, « bévéra ou Sospel sur Géoportail » (consulté le 20 août 2009)
  7. conseil général des Alpes-Maritimes, « Les cours d'eau des Alpes Maritimes » (consulté le 20 août 2009)
  8. conseil général des Alpes-Maritimes, « présentation des différentes fortifications en Roya-Bévéra » (consulté le 20 août 2009)
  9. Altisud.com : sport & évasion, « vallée de la Bévéra »