Bérurier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alexandre-Benoît Bérurier
Personnage de fiction apparaissant dans
l'œuvre de Frédéric Dard.

Alias Béru
Le Gros
Queue d'Âne
Le Gravos
L'Ignoble
...
Sexe Masculin
Entourage San-Antonio, Berthe Bérurier, Marie-Marie Bérurier, César Pinaud, Achille, Jérémie Blanc...

Créé par Frédéric Dard
Première apparition Des clientes pour la morgue (1953)

Alexandre-Benoît Bérurier est un personnage de la série de romans policiers San-Antonio. Meilleur ami du commissaire, Bérurier devient une véritable « star » de la série, au point que Frédéric Dard lui consacrera plusieurs volumes où il tiendra le rôle principal, notamment Le Standinge selon Bérurier ou Si Queue-d'Âne m'était conté. Patrice Dard continue de donner vie à ce personnage littéraire hors normes.

Biographie[modifier | modifier le code]

Natif de Saint-Locdu-le-Vieux (Normandie), fils de Francine et de Céleste-Anatole Bérurier, il apparaît dans la série en 1953 (Des clientes pour la morgue). Inspecteur, il deviendra un jour inspecteur principal, puis brièvement directeur de la Police, et même ministre de l'Intérieur, avant de retrouver son grade d'inspecteur principal, tout en passant par le statut d'instituteur des écoles dans San-Antonio chez les « gones ». Dans Béru-Béru (1970), on apprend qu'il a été sergent au « 116e Tirailleur de Sénégalais », où il a été le supérieur de Savakoussikoussa, qui deviendra plus tard président dictateur du Kuwa, un pays d'Afrique équatoriale.

Marié à Berthe Bérurier (dite B.B.), tuteur de Marie-Marie depuis l'ouvrage Viva Bertaga ! et père sur le tard du jeune Apollon-Jules Bérurier. Ses meilleurs amis sont San-Antonio et Pinaud.

Détails[modifier | modifier le code]

Description[modifier | modifier le code]

C'est un équipier obèse, sale, ivrogne, impudique et ronchonnant, l'inculture en bandoulière, à la force herculéenne, dont le port négligé, le culot et le vocabulaire outranciers, la tenue repoussante ne gâtent pas le professionnalisme. Très porté sur les plaisirs de la table (goinfre rabelaisien) et charnels (peu regardant dans ce cas sur leur qualité), il est doté pour cela d'attributs impressionnants: « J'veux pas jouer les gros bras, mais l'mien m'sure 41,5 cm. Et attention: pris du ventre, pas des couilles, c'qu'est toujours sujette à cautionn'ment! »[1] (mais la dimension du sexe béruréen augmentera encore selon les épisodes) .

Chanson préférée de Béru quand il est rond, La Marche Des Matelassiers de Bourvil

Relation avec San-Antonio[modifier | modifier le code]

La question est souvent posée (par Achille, par les conquêtes ou les collègues du commissaire...) dans la série : comment se fait-il que quelqu'un de relativement fin, cultivé et de bon goût comme San-Antonio puisse avoir comme meilleur ami un homme tel que Béru? Quand son directeur lui pose la question, San-A lui répond, embarrassé: « Eh bien [...] c'est assez difficile à expliquer... Voyez-vous, boss, Béru n'est pas très intelligent. C'est un rustre, un soiffard, un butor, mais il a des qualités qui en font néanmoins mon plus précieux collaborateur. D'abord, il m'est attaché comme un chien ; ensuite il est bon, courageux, tenace. Et enfin, il a par instant une espèce de jugeote matoise qui équivaut à du génie. Et puis, mieux que tout encore : je l'aime bien. Je le chahute et ça me repose... »[2] Plus tard, San-Antonio explicitera ses relations avec ses deux amis, Bérurier et Pinaud: « Désappointé comme un employé en chômage par l'absence de mon camarade, je décide de me rabattre sur Pinaud. N'en concluez pas trop hâtivement que je préfère le Gros à la Vieillasse, ou que les qualités professionnelles du premier priment à mes yeux celles du second, il se trouve simplement que Béru me survolte alors que Pinuche aurait plutôt tendance à m'endormir. »[3]

Autres[modifier | modifier le code]

Son hymne personnel, qu'il chante régulièrement dans la série — ou du moins en entonne le début, ou le sifflote —, est Les Matelassiers, qui fait : « Cardons, cardons, car nous sommes matelassiers, car nous sommes matelassiers, mes frères ! Oui, nous sommes matelassiers. Et c'est d'un cœur joyeux, oui les gars. Qu'on chante à qui mieux mieux matelas. Matelas! Matelas! Halte-là! » [4] [5]

Surnoms d'Alexandre-Benoît Bérurier[modifier | modifier le code]

  • l'Abominable Homme des Bistrots
  • l'Abominable Homme des Œufs à la Neige
  • l'Abruti
  • l'Affreux
  • Alexandre le Gros
  • Alexandrovitch-Benito, Alexandrovitch-Bénito
  • l'Andouillard
  • Annibal
  • Aramis
  • l'Attila des Comptoirs
  • l'Avide
  • Baba-au-Rhum
  • la Baleine Blanche
  • le Baleinier
  • le Balourd
  • le Baudruche
  • Bébé Cadum
  • Béru
  • le Béru d'Amour
  • Béruroche
  • Bibendum
  • Big Lard
  • Big Man
  • la Biquette
  • le Boulimique
  • le Brutal
  • le Casanova des Friteries
  • Chéri Bibide
  • le Chevalier des Hontes
  • le Comateux
  • le Concombre
  • le Conquérent
  • la Crème des Glands
  • le Cyclone
  • Dear Béru
  • le Débris
  • le Déculotté
  • le Dévasté
  • le Diplodocus
  • le Dodu
  • Don Quichiotte de la Mange
  • Dugland
  • Elephant Man
  • l'Eminence
  • l'Empereur des Truffes
  • l'Emplatré
  • l'Enflé
  • l'Enflure
  • l'Engelure
  • l'Enorme
  • l'Excellence
  • le Fabuleux
  • Fesses de Singe
  • le Flamboyant
  • le Foreur
  • le Formidable
  • le Frugal
  • le Furoncle
  • Gargantua
  • la Gelée
  • la Gonfle
  • le Gradouble
  • Grasse Majesté
  • Gravos[6]
  • Grobide
  • le Gros Biquet
  • le Gros
  • l'Hénaurme
  • l'Homme des Casernes
  • l'Hostile
  • l'Hun en Rut
  • l'Ignoble
  • l'Imbibé
  • l'Immense
  • l'Inculte
  • l'Infâme
  • l'Intarissable
  • Ivan le Terrible
  • le Joufflu
  • le Jovial
  • le Jumbo des Salons
  • le Kolossal
  • Lagonfle
  • le Lancier d'élite
  • le Lourdingue
  • le Lugubre
  • le Machin
  • le Mafflu
  • le Magistral
  • le Mahousse
  • le Malotru
  • le Mammouth de Banlieue
  • le Maousse
  • le Mastar
  • le Mastoc
  • le Mastodonte
  • le Mémorable
  • Mister Big Paf
  • Mister Bonbonne
  • le Mollusque
  • le Molosse
  • le Monstrueux
  • la Navrance Humaine
  • le Noble
  • Nostrabéru
  • l'Obèse
  • l'Ogre de Barbarie
  • l'Oracle
  • le Pachyderme
  • Papouf
  • Pépère
  • le Petit Poucet des Grandes Castagnes
  • le Phénomène
  • le Plantureux
  • le Poids-Lourd
  • la Pomme
  • le Pote-en-Tas
  • le Président de la Raie Biblique
  • le Proéminent
  • Quasimodo des Palaces
  • Queue-d'Âne
  • Raspoutine
  • le Relaxe
  • le Répugnant
  • le Rhinocéros
  • le Rubicond
  • le Ruminant
  • Sa Majesté
  • Sa Plantureuse Idiotie
  • Sa Rondeur
  • Sa Seigneurie
  • Sac-à-Vin
  • Sancho Pança
  • Sandre
  • la Saucisse Avariée
  • le Seigneur de Saint-Locdu
  • Son Ampleur
  • Son Altesse
  • la Souillure
  • le Soupeur Man
  • le Sublime
  • le Surpafé
  • le Tank
  • la Tarte à la Crème
  • le Tas de Boue
  • le Taureau de la Rousse
  • le Téméraire
  • le Terrible
  • la Tornade
  • la Torpille Humaine
  • la Truffe
  • l'Unijambé
  • le Vaillant
  • la Vedette d'Olida on Ice
  • le Véhément
  • le Ventru
  • le Verre Solitaire
  • le Vigoureux
  • le Zélé
  • Zorro

Interprétations[modifier | modifier le code]

Le rôle de l'inspecteur Bérurier a été joué au cinéma par les acteurs Jean Richard, Pierre Doris et Gérard Depardieu.

Influence[modifier | modifier le code]

Le groupe punk Bérurier Noir a adopté son nom de scène en hommage à l'inspecteur Bérurier.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Au bal des rombières, partie Bérurier, son vit, son oeuvre, p. 335 (ISBN 2-265-06498-X)
  2. San-Antonio chez les Mac, p.45 (ISBN 2-265-08104-3)
  3. Moi, vous me connaissez?, p.45 (ISBN 226508297X)
  4. San-Antonio chez les Mac, p.235 (ISBN 2-265-08104-3)
  5. La rate au court-bouillon, p.186 (ISBN 2-26507587-6)
  6. Gravos signifie gros, en javanais. Jean-Jacques Tourteau, , Le D'Arsène Lupin à San-Antonio : le roman policier français de 1900 à 1970, Mame, 1970, p. 229.