Bérenger-Raimond II de Barcelone

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Bérenger-Raimond II de Barcelone (1053-1097), aussi connu comme Le fratricide pour avoir, assassiné son frère jumeau. Il fut comte de Barcelone entre 1076 et 1097. Fils de Raimond-Bérenger I et de Almodis de la Marche et frère, probablement jumeau, de Raimond-Bérenger II de Barcelone (1053-1082). Sans postérité. Il faudrait dire sans postérité connue. Il semble, selon des légendes roussillonnaises qu’il ait été le père biologique de celui que l’on considère comme son neveu, Raymond-Bérenger III. Il aurait été l’amant de Mathilde de Hauteville, dite Mahalda (inhumée à Gerone auprès de Raymond-Bérenger II), la femme de son frère jumeau. Outre une grande ambition, ce serait une des raisons possibles de l’assassinat de son frère, dit « Cap d’estopa ». Il aurait néanmoins été marié avant le meurtre, et aurait chassé son épouse (peut-être une fille de Pons II de Gévaudan), enceinte de lui elle aussi, qui se serait réfugiée en Roussillon. Rien de tout cela n’est vérifiable dans l’état actuel de nos connaissances. Si on se réfère à l’Histoire, toujours est-il qu’il conserva et éduqua son « neveu », avant de mourir, selon certains, en croisade devant Jérusalem, pénitence que lui aurait infligé le Pape (ainsi qu’une solide rente d’argent que Raymond Bérenger III eut du mal à supprimer…) en rémission de son crime…