Béni Saf

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Béni Saf
Béni Saf
Béni Saf
Noms
Nom algérien بني صاف
Nom amazigh ⴱⵏⵉ ⵙⴰⴼ
Administration
Pays Drapeau de l'Algérie Algérie
Région Oranie
Wilaya Aïn Témouchent
Daïra Beni Saf
Code postal 46300
Code ONS 4623
Démographie
Population 42 284 hab. (2008[1])
Densité 690 hab./km2
Géographie
Coordonnées 35° 18′ 08″ N 1° 23′ 01″ O / 35.302089, -1.38367135° 18′ 08″ Nord 1° 23′ 01″ Ouest / 35.302089, -1.383671  
Superficie 61,3 km2
Localisation
Localisation de la commune dans la wilaya d'Aïn Témouchent.
Localisation de la commune dans la wilaya d'Aïn Témouchent.

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte administrative d'Algérie
City locator 14.svg
Béni Saf

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte topographique d'Algérie
City locator 14.svg
Béni Saf

Béni Saf est une commune et ville côtière d'Algérie dans la wilaya d'Aïn Témouchent, qui doit son existence au minerai de fer que l'on trouve depuis l'Antiquité jusqu'à nos jours.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Le territoire de la commune de Béni Saf se situe à l'ouest de la wilaya d'Aïn Témouchent, à environ 30 km à l'ouest d'Aïn Témouchent et 120 km au sud-ouest d'Oran.

Communes limitrophes de Béni Saf
Mer Méditerranée
Oulhaça El Gheraba Béni Saf Sidi Safi
El Emir Abdelkader

Relief, géologie, hydrographie[modifier | modifier le code]

L'Oued Tafna a son embouchure dans la Mer Méditerranée à l'ouest de la plage de Rachgoun.

Localités de la commune[modifier | modifier le code]

La commune de Béni Saf est composée de cinq localités[2] :

  • Béni-Saf
  • El Brage
  • Ghar El Baroud
  • Ouled Boudjemaâ
  • Rechghoun

les communes de la Daïra de béni saf[modifier | modifier le code]

  • Béni saf
  • El Emir Abdelkader
  • Sidi Safi

Histoire[modifier | modifier le code]

Situées à l'ouest de la commune, l'île et la plage de Rachgoun ont abrité un comptoir punique. Beni-Saf a également connue l'invasion des français qui a effectué des tortures atroces. La résistance local a beaucoup combattue notamment grâce aux soldats infiltrés de l'armée française. Boucif Nahoum , Malik Al Ajaabi , Mohamed Benfahra et bien d'autres ont longuement combattu . Ces documents ont été retrouvés dans les archives de Beni-Saf .

Économie[modifier | modifier le code]

Gazoducs transméditerranéens : en bleu, le gazoduc Medgaz de Hassi-R'Mel à Almeria.

Industrie[modifier | modifier le code]

La cimenterie de Béni Saf, située au nord ouest de la commune, modernisée en 2011[3], est une des cimenteries les plus importantes d'Algérie[4].

Le gazoduc sous-marin Medgaz, d'une longueur de 210 km et passant sous la Méditérranée à une profondeur de 2 000 m, a pour origine Béni Saf et pour terminaison Almérie en Espagne[5],[6].

Tourisme[modifier | modifier le code]

La ville est connue pour ses activités halieutiques et de construction navale. Par sa plage, à l'ouest du port de pêche, c'est également une petite station balnéaire nommé Madrid[7].

Béni Saf dispose d'un aquarium qui fait l'objet d'un projet de rénovation en 2011[8].

Enseignement[modifier | modifier le code]

L'École de formation des techniques de la pêche et d'aquaculture (EFTPA)[9] est installée à Béni Saf[10].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Jean Sénac, poète, y est né le 29 novembre 1926.
  • Bernard-Henri Lévy, romancier, philosophe et essayiste, y est né le 5 novembre 1948.
  • Philippe Cohen, journaliste français
  • Boucif Nahoum, ancien combattant et commissaire.
  • Samir Bendjoudi, directeur de la cimenterie.

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Aperçu historique et ethnographique de Béni-Saf, par Berkane Mohamed, instituteur, paru dans L’Avenir de Beni-Saf (journal colonial, 1959).
  • L‘escalier de Béni-Saf, Henriette Georges, éd. Robert Laffont, 1988.
  • Béni-Saf entre mer et fer, Safi Moussa Boudjemaa, éditions Dar El Gharb, Oran, 2008.
  • Béni-Saf, le legs du large et des entrailles de la terre, Kali Mohammed, éd. Dar el Kitab el Arabi, 2007

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]