Bénédicte Manier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Manier.

Bénédicte Manier est une journaliste française spécialisée dans les questions sociales et de développement.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle a effectué plusieurs centaines de reportages de terrain en France et dans plusieurs pays, notamment au Laos, au Cambodge, en Thaïlande, au Burkina Faso, en Irlande, en Espagne, au Brésil et en Inde.

Spécialisée dans les questions économiques et sociales, elle a à son actif l'étude de plusieurs sujets de société, notamment :

Sur tous ces sujets, elle effectue non seulement des reportages de terrain, mais a aussi acquis une longue expérience dans la couverture de conférences mondiales de l'ONU (par exemple : conférence Population et Développement du Caire en 1994, Sommet social de Copenhague en 1995, Conférence de Pékin sur les femmes en 1995, Habitat II à Istanbul en 1996) ainsi que des conférences à l'initiative de la société civile (Forums Sociaux Mondiaux, conférence sur le travail des enfants de Florence en 2004, etc.).

Elle est également une spécialiste de l'Inde, pays dont elle suit l'évolution de la société depuis vingt ans [1].

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Livres parus[modifier | modifier le code]

  • Un million de révolutions tranquilles: 'travail, habitat, argent, santé, eau... comment les citoyens changent le monde, Éditions Les Liens qui Libèrent (LLL), 2012 (Tour du monde des initiatives citoyennes, qui montre comment des hommes et des femmes ordinaires apportent des solutions durables à des défis considérés comme insurmontables : désertification, pauvreté, malnutrition, crise du logement, absence de soins de santé...), Prix 2013 du Livre de l'Environnement[2].
  • L' Inde nouvelle s'impatiente, éditions Les Liens qui Libèrent, 2014
  • Quand les femmes auront disparu : L'élimination des filles en Inde et en Asie (ouvrage de de référence sur la sélection des naissances en Inde [3].
  • Le travail des enfants dans le monde, Éd. La Découverte, Paris, 1999. (Décrit la répartition de l'emploi d'enfants dans le monde, par continents (pays émergents, pays en développement et pays industrialisés) et par secteurs (agriculture, industrie, services), et analyse le rôle qu'il joue en tant que rouage de l'économie mondiale)[4].

Participation à des ouvrages collectifs[modifier | modifier le code]

  • « L'élimination des filles, paradoxe du développement en Inde » , in : L'émergence de la puissance indienne. Mythes et réalités, Alain Chemin (dir.), Jean-Pierre Gélard (dir.), Presses Universitaires de Rennes, 2010
  • « Déni de droits humains, déni social et invisibilité économique : l’exemple du travail des enfants », in : L'inexistence sociale : Essais sur le déni de l'Autre, ouvrage dirigé par Vivianne Châtel, Fribourg, Academic Press, 2008
  • « Démographie et féminisme en débat au Caire », et « Une terre de plus en plus urbaine », articles sur la population mondiale in Guide 1995 de l’actualité en France et dans le monde, Ed. de l’Atelier et France-Info, Paris, 1995
  • Elle est aussi l'une des 107 femmes qui ont participé à l'ouvrage de Sophie Calle Prenez soin de vous, 2007.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Portail rédigé par l'auteur sur Amazon
  2. Lire un exemple d'article qui cite ce livre: Fabriquer son futur: les nouvelles tendances de l'innovation numérique et sociale, article de L'Express et écouter l'émission de Denis Cheissoux CO2 mon amour, sur France Inter, consacrée à ce livre
  3. Lire deux interviews en espagnol sur ce livre dans La Vanguardia et dans la Voz de Galicia
  4. Lire une interview en anglais sur ce livre sur le site Commerce International