Bélos (Tyr)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bélus.

Dans la mythologie grecque et romaine, Bélos) est un roi de Tyr, ville phénicienne. Il meurt tôt et laisse le trône à son jeune fils Pygmalion. Par ambition, il tue Sicharbas (nommé Sychée), son oncle et mari de sa sœur Didon pour son trône et ses richesses. Didon s'exile et part fonder Carthage en Maurétanie. Dans l’Énéide, lorsque Vénus vient tenter de comprendre les desseins de Jupiter : elle fait alusion aux Romains, que la tradition fait descendre de la population des Troyens par Énée : Virgile le rappelle quand Vénus parle de Teucros, fils de Télamon et d'Hésione[1],[2] ; puis encore lorsque Didon explique à Énée que Teucros est venu à Tyr au retour des armées du roi Bélos, pour le compte de qui Teucros a combattu lors de ses conquêtes de l'île de Chypre, où il installa Teucros sur un trône[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. princesse troyenne captive de Télamon combattant Laomédon pour le compte d'Héraclès
  2. Virgile, Énéide [détail des éditions] [lire en ligne] (Chant I, vers 235 et passim)
  3. Virgile, Énéide [détail des éditions] [lire en ligne] (Chant I, vers 619 et passim)

Sources[modifier | modifier le code]