Béla Balogh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Béla Balogh, né le 1er janvier 1885 à Székesfehérvár et mort le 30 mars 1945 à Budapest, est un réalisateur hongrois qui connut une carrière cinématographique à l’époque du cinéma muet et du cinéma parlant.

Parcours[modifier | modifier le code]

Béla Balogh est né au sein d’une famille de gens du théâtre. Son grand-père, István Balogh était dramaturge, sa tante et son oncle étaient acteurs et son père fut un chef d’orchestre.

En 1904, il a commencé comme chanteur romantique et metteur en scène dans une petite troupe "Népligeti Színkör" qui donnait des représentations sur le parc central Népliget de Budapest.

En 1915, il épouse l’actrice Margit Kornai (Maria Kronémer), la mère de l’écrivaine Mária Szepes.

Après un an de service durant la Première Guerre mondiale, il réussit à simuler une névrose, et, après avoir été déclaré invalide par les examens médicaux de l’armée, il est réformé et libéré.

Au cinéma[modifier | modifier le code]

En 1915, il a créé la compagnie Balogh et Mogán. En 1916-1918 il devint le réalisateur des films Astra, puis en 1919 des films Star.

Après la Grande Guerre, il a joué à l’Orfeum Royal et au palais de Crystal. Plus tard, il est devenu un huissier de l’Opéra national de Hongrie.

Entre 1915 et 1922, il fut acteur dans quelques films muets tels que Ágyú és harang (1915), Lotti ezredesei (1916), Elnémult harangok (1916), Az elítélt (1916), Elnémult harangok (1922). Entre 1920 et 1924, il devint le Directeur principal des films Star. Il scénarisa plusieurs films tels que A Pál-utcai fiúk (1924), Jahrmarkt des Lebens (1928). En 1927, il travailla à Berlin. Il revint en Hongrie, mais pour des raisons financières, il retourna à Berlin avec sa famille entre 1931-1933.

À partir de 1935 il commença à diriger à nouveau, produisant ses films les plus célèbres, comme Pergötüzben! (1937), 300.000 pengö az utcán (1937), Garszonlakás kiadó (1940), Ne kérdezd ki voltam (1941). En 1941, il créa sa propre société de production cinématographique. Il s’était spécialisé dans le genre lyrique et sentimental. Il dirigea un temps une école de cinéma. En 1943, il écrit, produit et réalise le film Ópiumkeringö (Trafic d’opium). En raison de la guerre, la société Balogh fut liquidée.

En 1945, lors de la Libération du pays, Béla Balogh, gravement malade, mourut à l’hôpital de Szentendre. Durant sa carrière, il réalisa près de 70 films.

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • 1917Az obsitos
  • 1919Tilos a csók
  • 1923A lélek órása
  • 1923Fehér galambok fekete városban
  • 1924Aranymadár
  • 1936Havi 200 fix
  • 1936A megfagyott gyermek (Tomi)
  • 1937Úrilány szobát keres
  • 1939Pénz áll a házhoz
  • 1940Rózsafabot
  • 1943Ópiumkeringő

Lien externe[modifier | modifier le code]