Bédi Buval

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bédi Buval
Lech-Lechia 2010.jpg
Bédi Buval (au centre) lors de la présentation des équipes.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Portugal FC Paços Ferreira
Numéro 18
Biographie
Nom Bédi Bastien Buval
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance 16 juin 1986 (28 ans)
Lieu Domont, Val-d'Oise (France)
Taille 1,86 m (6 1)
Période pro. 2007-
Poste Attaquant
Parcours junior
Saisons Club
1998-2002 Drapeau : France US Chantilly
2002-2003 Drapeau : France AS Nancy-Lorraine
2003-2005 Drapeau : Angleterre Bolton Wanderers
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
2007-2009 Drapeau : Danemark Randers FC 060 (17)
2009 Drapeau : Grèce Panthrakikos FC 018 0(3)
2010 Drapeau : Grèce Paniónios 012 0(0)
2010-2011 Drapeau : Pologne Lechia Gdańsk 029 0(3)
2011-2013 Drapeau : Portugal CD Feirense 020 0(9)
juin-déc 2013 Drapeau : Portugal Académica Coimbra 08 0(0)
déc 2013 Drapeau : Portugal FC Paços Ferreira
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
Dernière mise à jour : 19 décembre 2013

Bédi Buval est un footballeur professionnel français, né le 16 juin 1986 à Domont. Il évolue au poste d'attaquant. Ses caractéristiques principales de jeu sont la vitesse, la puissance athlétique et la capacité à utiliser ses deux pieds sans distinction.

Carrière[modifier | modifier le code]

Les débuts[modifier | modifier le code]

Bédi Buval débute sa carrière de footballeur dans un petit club proche de chez lui à l'US Chantilly. Il y démarre sa formation en 1998 et il y reste de nombreuses années jusqu'au moment où il décide de faire un pas en avant. L'envie d'être un jour professionnel, c'est le destin de Bédi qui décide dans la foulée de tenter sa chance au centre de formation de l'AS Nancy-Lorraine. Bédi est engagé et effectue une très bonne saison au sein de sa formation qui lui fut alors d'être repéré par des les recruteurs anglais à l'âge de seize ans. Fasciné par le championnat anglais et son style de jeu porté vers l'avant, il fut alors . Après un essai concluant au Chelsea FC[1], Bedi Buval décide finalement de rejoindre l'Angleterre via les Bolton Wanderers en 2003, convaincu par la qualité des installations sportives de la Youth Academy du club.

Bolton, en réserve[modifier | modifier le code]

Après une intégration rapide en Angleterre, il fait alors partie de l'effectif professionnel des Bolton Wanderers en Premier League et évolue aux côtés de joueurs tels Mário Jardel, Hidetoshi Nakata, Youri Djorkaeff, Vincent Candela, El-Hadji Diouf, Augustine « Jay-Jay » Okocha ou encore Fernando Hierro. En juillet 2005 il réalise notamment une entrée avec l'équipe première de Bolton Wanderers contre l'Inter Milan en match amical. Suite à l'arrivée de Nicolas Anelka en août 2006, il décide de quitter Bolton Wanderers pour glaner du temps de jeu.

Joueur puissant et athlétique, en mars 2006 Bédi Buval se blesse gravement - au cours d'un choc violent contre un adversaire - au genou gauche (rupture des ligaments croisés internes) lors d'un match de réserve anglaise contre Leeds. Il fut alors contraint à l'époque d'être écarté des terrains durant sept mois. C'est durant cette période qu'il effectue une intense rééducation au CERS (Centre Européen de Rééducation Réservé aux Sportifs) de Cap Breton pour revenir à son meilleur niveau. Dans le but de revenir progressivement à la compétition suite à sa blessure, en novembre 2006, il rejoint le Red Star 93.

Red Star 93[modifier | modifier le code]

Bédi revient en France peu après ses malheurs la réserve avec Bolton, il signe avec le Red Star 93 qui joue alors en CFA (Championnat de France amateur de football) pour but de relancer sa toute jeune carrière[2]. Il joue son premier match avec le Red Star 93 contre le Pacy VEF le 2 décembre 2006[3]. Il inscrit son unique but avec le Red Star 93 sur un match contre l'AS Poissy mais il ne parvient pas à ramener les trois points pour son équipe[4]. La suite de la saison qu'il effectue il y pratique des bonnes prestations avec un total de quatorze rencontres pour un but. Cela passe pas inaperçu, l'intérêt de nombreux clubs comme Beauvais est mis en évidence, mais c'est au Danemark que le joueur tente sa chance pour la suite de sa carrière.

Randers[modifier | modifier le code]

En juillet 2007, il signe un contrat de deux ans avec le club danois du Randers Football Club, dans le but de faire oublier Baye Djiby Fall, parti pour quinze millions de couronnes à l'Al Ain Club. En attaque il joue au côté de Marc Nygaard, ancien international danois, Buval se fait sa place au sein de l'attaque du Randers FC. Il effectue son premier match en SAS Ligaen le 18 juillet 2007 durant la première journée entre le Randers Football Club et le Viborg FF[5], il y effectue la totalité du match. Pour la seconde rencontre de championnat, il marque son premier but au Danemark entre un match opposant le Lyngby BK et les Randers, qui gagneront par trois buts à zéro[6]. Sa complémentarité avec l'attaquant Marc Nygaard et leurs sens du but, fonctionnent et Buval termine sa première saison au Randers Football Club avec vingt-sept matches joués et sept buts inscrits. La saison suivante le français joue trente matches, inscrivant huit buts et réalisant cinq passes décisives. Il participe activement à la cinquième place du club, meilleur classement de l'histoire du club de Randers Football Club. Intéressé par ses services, le club de Grenoble lui fait suivre un essai en janvier 2009. Refroidi par la stratégie sportive floue des propriétaires japonais de l'époque, Buval décide de ne pas donner suite aux offres du Grenoble Foot 38 pour finir sa saison au Danemark. Un choix qui se révéle payant puisque les bonnes performances de Buval au sein du club danois lui valent d'être élu parmi les trois meilleurs joueurs de tous les temps du club du Randers Football Club.

Panthrakikos[modifier | modifier le code]

Après le Danemark, c'est en Grèce que Bédi Duval vient tenter une nouvelle aventure. Il signe en faveur du club de Panthrakikos qui effectue sa deuxième année en première division. Il effectue son premier match en Grèce durant la première journée entre un match opposant le Panthrakikos et l'Iraklis Salonique (1-2) le 23 août 2009[7]. Il n'en garde cependant pas de bons souvenirs car le Panthrakikos enregistre quinze défaites en dix sept matches, soit deux points pris. Duval inscrit tout de même trois buts avec son équipe, dont son premier en Grèce le 18 octobre 2009 contre l'AEK Athènes (2-3)[8] durant la septième journée de championnat. Le 10 janvier 2010 il s'illustre contre le PAS Giannina où il marque un but remarquable grâce une frappe en reprise de volée pied gauche en pleine lucarne, ce qui lui facilite la sortie vers une autre équipe. Arrivée au mercato hivernal, il demande à résilier son contrat et à partir dans la foulée pour un autre club.

Paniónios[modifier | modifier le code]

Il rejoint le Paniónios durant le mercato hivernal, le 13 janvier 2010[9]. Auteur d'une bonne moitié de saison où il se fait remarquer pour son instinct de buteur, il renforce l'attaque des hommes d'Emilio Ferrera. Il reste seulement une moitié de saison et ne connait pas une pleine réussite. Il ne joue que neuf rencontres de championnat dont trois en coupe nationale sans marquer le moindre but avec le Paniónios. Il ne reste pas plus longtemps et quitte la Grèce.

Lechia Gdańsk[modifier | modifier le code]

Bédi Buval sous le maillot du Lechia Gdańsk

À l'été 2010 le 31 août, il s'engage sur une durée de deux ans[10]. avec le club polonais du Lechia Gdańsk qui effectue le forcing pour le recruter. Au cours de la saison 2010/2011, il est associé à Ivans Lukjanovs et Abdou Razack Traoré, l'un des meilleurs buteurs de la division. Buval se montre décisif lors de ses débuts, marquant un but par match lors de ses trois premières rencontres. Il fait ses grands débuts dans le championnat polonais durant la sixième journée entre un match opposant le Lechia Gdańsk et le KS Cracovia le 17 septembre 2010[11]. Par la même occasion il inscrit l'unique but de la rencontre et offre ainsi les trois points de la victoire à sa nouvelle équipe. Au cours de son deuxième match de championnat, Bédi Duval marque à nouveau cette fois aux dépens du Legia Varsovie[12]. Ses deux buts sont décisifs, et il participe ainsi à la très bonne saison de son club. Avide d'un nouveau challenge sportif et suite à un imbroglio contractuel avec le club polonais, Bedi Buval quitte le club du Lechia Gdansk à la fin de la saison[13].

Feirense[modifier | modifier le code]

Après de nombreux pays, c'est au Portugal qu'il souhaite montrer ses talents de buteur. Duval découvre le football portugais, et aussi le club du CD Feirense[14]. Tout juste le club promu, l'attaquant français a la lourde tâche d'aider le club à se maintenir. Il est concurrencé par d'autres joueurs comme Rabiola mais montre très vite ses qualités de buteur. Il effectue sa grande rentrée seulement en novembre durant un match de coupe de la ligue où il inscrit le premier but[15]. Bédi fait sa grande rentrée suite à ça sous les ordres de Quim Machado qui le place très rapidement titulaire le 27 novembre 2011 contre le Rio Ave FC[16]. Le Feirense rapporte trois points très importants, mais Bédi cette fois ne marque pas de but. Bédi retrouve à nouveau le chemin des filets durant la journée suivante, lors d'un match face au Vitória Setúbal[17]. Il est l'auteur d'un doublé durant un match de championnat face à l'União de Leiria[18] la journée qui vient. Son doublé et ses nombreux buts ne passent pas inaperçus, car les Girondins de Bordeaux de l'entraîneur Francis Gillot montrent leur fort intérêt[19] mais Bédi Duval préfère rester au Portugal à travers la presse[20] avec des envies d'un retour en France[21]. Par la même occasion, il est élu meilleur joueur du championnat portugais à la fin du mois de décembre. Duval est actuellement à dix-huit rencontres pour sept buts avec le maillot du CD Feirense.

Coimbra[modifier | modifier le code]

En 2013 l'attaquant français s'engage avec l'Académica Coimbra. Il résilie son contrat le 17 décembre de la même année.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques en club[modifier | modifier le code]

Statistiques de Bédi Buval au 16 avril 2013 [22]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Total
Division M B M B M B M B
2005-2006 Drapeau de l'Angleterre Bolton Wanderers R - - - - - - - 0 0
Sous-total - - - - - - 0 0
2006-2007 Drapeau de la France Red Star 93 4 13 1 - - - - 13 1
Sous-total 14 1 - - - - 14 1
2007-2008 Drapeau du Danemark Randers FC 1 27 7 - - - - 27 7
2008-2009 Drapeau du Danemark Randers FC 1 30 8 3 2 - - 33 10
Sous-total 57 15 - - - - 57 15
2009-2010 Drapeau de la Grèce Panthrakikos FC 1 17 3 1 0 - - 18 3
Sous-total 17 3 1 0 - - 18 3
2009-2010 Drapeau de la Grèce Paniónios 1 9 0 3 0 - - 12 0
Sous-total 9 0 3 0 - - 12 0
2010-2011 Drapeau de la Pologne Lechia Gdańsk 1 23 2 6 1 - - 29 3
Sous-total 23 2 6 1 - - 29 3
2011-2012 Drapeau du Portugal CD Feirense 1 19 8 0 0 1 1 20 9
Sous-total 19 8 0 0 1 1 20 9
2013-2014 Drapeau du Portugal Académica Liga Zon Sagres 7 0 1 0 - - 8 0
Sous-total 7 0 1 0 - - 8 0
2013-2014 Drapeau du Portugal FC Paços de Ferreira Liga Zon Sagres 7 0 3 2 - - 10 2
Sous-total 7 0 3 2 - - 10 2
Total sur la carrière 153 29 17 5 1 1 171 35

Palmarès[modifier | modifier le code]

Joueur[modifier | modifier le code]

Néant

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Drapeau : Portugal Championnat du Portugal

Annexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://chile.e-monsite.com/pages/bedi-buval.html Bédi Buval espoir du foot français
  2. http://www.machainesport.fr/le-blog/2011/10/bedi-buval-de-bolton-au-feirense/ Interview de Bédi Buval sur machainesport.fr
  3. http://www.allezredstar.com/archives/fr_mrep.php?id=2595 Red Star-Pacy (0-0) - 02/12/2006 - CFA - Groupe D - 14e journée
  4. http://www.footballdatabase.eu/football.match.red-star-93.poissy.541572.fr.html Red Star-Poissy (2-4) - 26/06/2007 - CFA - Groupe D - 34e journée
  5. http://www.footballdatabase.eu/football.match.randers.viborg.195816.fr.html Randers-Viborg (2-0) - 18/07/2007 - SAS Ligaen - 1re journée
  6. http://www.footballdatabase.eu/football.match.lyngby.randers.195823.fr.html Lyngby-Randers (0-3) - 22/07/2007 - SAS Ligaen - 2e journée
  7. http://www.footballdatabase.eu/football.match.panthrakikos.iraklis.503721.fr.html Panthrakikos-Iraklis (1-2) - 23/08/2009 - Super League
  8. http://www.footballdatabase.eu/football.match.aek-athenes.panthrakikos.503767.fr.html AEK Athènes-Panthrakikos (3-2) - 18/10/2009 - Super League - 7e journée
  9. (de) Buval au Panionios sur transfermarkt.de, le 14 janvier 2010.
  10. (pl) Bedi Buval dans l'attaque du Lechia sur le site officiel du Lechia, le 31 août 2010.
  11. http://www.footballdatabase.eu/football.match.lechia-gdansk.cracovia.593579.fr.html Lechia Gdánsk-Cracovia (1-0) - 17/09/2010 - Ekstraklasa - 6e journée
  12. http://www.footballdatabase.eu/football.match.legia-varsovie.lechia-gdansk.593596.fr.html Legia-Lechia Gdánsk (0-3) - 02/10/2010 - Ekstraklasa - 8e journée
  13. (pl) Le Lechia se sépare de Bedi Buval sur 90minut.pl, le 3 juillet 2011.
  14. « Buval : "Parler anglais, ça dépanne toujours" », So Foot, le 12 novembre 2011.
  15. http://www.foradejogo.net/match.php?match=2012154700198062 Feirense-Portimonense (2-1) - 09/11/2011 - Coupe de la ligue portugaise - 2e tour
  16. http://www.foradejogo.net/match.php?match=201215400011101 Feirense-Rio Ave (2-0) - 27/11/2011 - Liga ZON Sagres - 11e journée
  17. http://www.foradejogo.net/match.php?match=444653 Vit.Setúbal-Feirense (1-1) - 11/12/2011 - Liga ZON Sagres - 12e journée
  18. http://www.foradejogo.net/match.php?match=444657 Feirense-U. Leiria (2-1) - 18/12/2011 - Liga ZON Sagres - 13e journée
  19. http://www.les-transferts.com/ligue-1/bordeaux-lorgne-sur-un-francais-du-portugal.html Bordeaux lorgne sur un français du Portugal
  20. http://www.machainesport.fr/le-blog/2012/04/bedi-buval-suivi-par-bordeaux/ Bédi Buval suivi par Bordeaux : "Bien envie de rester en Liga"
  21. http://www.leballonrond.fr/noticia.php?id=62010 Bédi Buval admite rumar a França
  22. Statistiques de Bédi Buval

Lien externe[modifier | modifier le code]