Béatrice d'Angleterre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Béatrice d'Angleterre
Image illustrative de l'article Béatrice d'Angleterre
Titre
Comtesse de Richmond
12681275
Prédécesseur Blanche de Navarre
Successeur Jeanne de Flandre
Biographie
Titre complet Comtesse de Richmond
Princesse d'Angleterre
Dynastie Plantagenêt
Date de naissance
Lieu de naissance Bordeaux, Duché d'Aquitaine
Date de décès (à 32 ans)
Lieu de décès Londres, Royaume d'Angleterre
Père Henri III de Winchester
roi d'Angleterre
Mère Éléonore de Provence
Conjoint Jean II de Bretagne
Enfant(s) Arthur (1261 † 1312) Red crown.png
Jean (1266 † 1334)
Marie (1268 † 1339)
Pierre (1269 † 1312)
Blanche (1270 † 1327)
Aliénor (1275 † 1342)

Béatrice d'Angleterre

Béatrice d'Angleterre (25 juin 1242 à Bordeaux - † 24 mars 1275 à Londres) est une princesse d'Angleterre et l'épouse du duc de Bretagne Jean II. Elle est la fille du roi Henri III Plantagenêt et d'Éléonore de Provence et la sœur de Édouard Ier d'Angleterre, de Marguerite d'Angleterre, Reine d’Écosse, et de Edmond de Lancastre, 1er comte de Lancastre.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance[modifier | modifier le code]

Béatrice est née à Bordeaux, la seconde fille du roi Henri III d'Angleterre et d'Éléonore de Provence. L'enfance de Béatrice fut frappée par la tragédie, les contraintes du règne de son père, et l'impopularité de sa mère au près du peuple anglais.

Son frère aîné, Édouard fut gravement malade quand elle était très jeune. Bien qu'il ait récupéré, la plus jeune sœur Katherine de Béatrice mourut en bas âge, laissant les parents de Béatrice éplorées. Katherine, qui avait peut-être une maladie dégénérative était devenue sourde et décéda à l' âge de trois ans.

Les Anglais se plaignaient du roi Henri III et de l'influence de l'influence que Éléonore et ses parents savoyards exerçaient sur la monarchie , et les Barons exigèrent plus de pouvoir. En 1263 , Éléonore naviguait sur ​​une barge qui fut attaqué par des citoyens de Londres. Cette aversion posa de nombreux problèmes à Henri III et sa famille. D'autre part , Éléonore et Henry eurent malgré tout un mariage heureux, et Béatrice grandit dans un environnement chaleureux , à proximité de ses frères et sœurs.

Décès[modifier | modifier le code]

Rappel historique[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Boutell, Charles. The Handbook to English Heraldry. University of Michigan, Michigan : Reeves and Turner, 1914. p.138.
  • (en) Cannon, John, and Ralph Griffiths. The Oxford Illustrated History of the British Monarchy. New York, New York: Oxford UP, 1988. p147.
  • (en) Crawford, Anne. Letters of Medieval Women. Grand Rapids: Sutton, Limited, 2002. p.35.
  • (en) French, George R. Shakespeareana Genealogica. Boston, Massachusetts: Macmillian, 1869. p.5-30.
  • (en) Richardson, Douglas. Plantagenet Ancestry : A Study in Colonial and Medieval Families. Boston: Genealogical Company, Incorporated, 2004. p.13-18.
  • (en) The Yorkshire Archaeological Society. The Yorkshire Archaeological Journal. Yorkshire: Yorkshire Archaeological Society, 1905. p.163.

Ascendance[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :