Bât

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Un âne bâté pour le transport et le commerce des fleurs à Myconos.

Un bât est un dispositif permettant le port de lourdes charges par des mammifères quadrupèdes tels que l'âne, le cheval ou le buffle.

Types[modifier | modifier le code]

Traditionnellement fabriqué en bois, il est généralement monté sur deux arçons dont la forme épouse le dos de l'animal qui est protégé par deux coussins de paille entourés de toile. Le bât est fixé grâce à une sangle de cuir ajustable serrée sur son ventre. Deux autres sangles passant sous la queue et le cou servent à éviter glissement du bât et de la charge vers l'avant ou l'arrière. L'angle d'ouverture du bât, la précision du sanglage, le dispositif de matelassage sont destinés à éviter les blessures par frottement.

Des accessoires spécifiques pouvaient être utilisés tels des arceaux en fer pour le transport du bois de chauffage ou de sacs. Ces arceaux étaient insérés dans un trou creusé au bas de chaque montant. Des arceaux analogues repliables pouvaient être fixés à demeure de chaque côté du bât. Il existait aussi des paniers pour charges spécifiques, des outres adaptées ou encore des cacolets pour le transport des personnes. Une corde de 6 à 8 mètres était enroulée en réserve autour des X d'arçon de façon à bloquer la charge si nécessaire. Des tortoirs, également en bois, contribuaient au blocage maximum de la corde.

Suivant sa taille un âne baté peut transporter de 50 à 90 kg (bat compris) de charge en terrain raboteux mais pas pentu. Un mulet, de 90 à 160 kg (bât compris). Il est indispensable que l'animal ait été dressé préalablement par un entrainement spécifique, ce dressage peut durer des mois dans le cas du mulet.

Il existe de nombreux types de bâts plus ou moins résistants. Un bât qui permet le transport d'une personne assise à la manière d'une selle est appelé un bât-selle. Un système de cordes, courroies et tortoirs permet d'assujettir la charge sans qu'elle bouge sur l'animal. Le poids d'un bât traditionnel varie de 12 à 20 kg.

Les bats modernes pèsent moins car réalisés en matériaux de synthèse, de plus les arçons sont plus courts.

Animaux de bât[modifier | modifier le code]

Si traditionnellement le port du bât est surtout associé à l'âne, ce matériel peut être porté par de nombreux grands animaux quadrupèdes domestiques tels que les mulets, chevaux, buffles... généralement en terrain accidenté et montagneux. Certaines races de chevaux ont été sélectionnées pour le port du bât à un moment de leur histoire, c'est le cas en particulier du Haflinger[1], du Breton, du Franches-Montagnes ou encore du Karakatchan.

Expression[modifier | modifier le code]

  • « C'est là que le bât blesse » : c'est là que se trouve le problème.
  • « Âne bâté » : individu stupide ou ignorant.
  • « Si de beaucoup travailler on devenait riche, les ânes auraient le bât doré » : ce n'est pas parce qu'on travaille beaucoup qu'on devient riche.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Otto Schweisgut (trad. Kira Medlin-Henschel), Haflinger Horses: Origins, Breeding and care and Worldwide Distribution, Munich, BLV Verlagsgesellschaft,‎ 1988 (ISBN 3-405-13593-1)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]