Balāha

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Bâlaha)
Aller à : navigation, rechercher
Statue de Balāha à Neak Pean au Cambodge

Balāha est un cheval volant légendaire de la mythologie et du folklore bouddhiste. Son histoire existe en différente versions, notamment en langue chinoise et en langue indienne. Un boddhisatva vient, sous la forme d'un cheval volant doué de parole et de raison (souvent blanc, parfois ailé ou encore à tête de corneille) délivrer des marchands hindous échoués sur une île, qui ont par erreur fait confiance à des rākshasas, démons anthropophages. Dans les Jātaka Valāhassa, ce cheval est le futur Bouddha lui-même, dans l'une de ses précédentes incarnations. Une version plus récente attribue cette métamorphose à Lokeçvara, et l'île devient la future Ceylan [1]. Tous les marchands s'accrochent aux flancs du cheval comme à ceux d'un navire pour s'échapper et traverser la mer.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Goloubew 1927, p. 223-237

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Victor Goloubew, « Le Cheval Balaha », Bulletin de l'Ecole française d'Extrême-Orient, t. 27,‎ 1927, p. 223-237 (lire en ligne) Document utilisé pour la rédaction de l’article