Azuré du jujubier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Tarucus theophrastus

L’Azuré du jujubier (Tarucus theophrastus) est un insecte lépidoptère de la famille des Lycaenidae, de la sous-famille des Polyommatinae, du genre Tarucus.

Le nom latin de l'espèce commémore le philosophe et botaniste grec Théophraste (v.372 av. J.-C.–Athènes v.287 av. J.-C.).

Dénominations[modifier | modifier le code]

Tarucus theophrastus (Fabricius, 1793)

Synonymes :Hesperia theophrastus (Fabricius, 1793), Lycaena theophrastus ab. radiata (Oberthür, 1910), Lycaena theophrastus ab. micaerulescens (Oberthür, 1910)[1].

Noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

L’Azuré du jujubier se nomme en anglais Common Tiger Blue ou Pointed Pierrot ou African Pierrot et en espagnol Laberinto.

Description[modifier | modifier le code]

C'est un très petit papillon qui présente un dimorphisme sexuel, le dessus du mâle est parme, celui de la femelle est marron clair orné de damiers blancs. Les deux présentent une frange blanche et des queues bien marquées.

Le revers est gris très pâle orné de taches noires confluentes formant des lignes brisées au niveau des nervures. L'aile postérieure présent des taches submarginale gris argent. Les queues sont bien visibles

Espèces ressemblantes[modifier | modifier le code]

L'Azuré de l'argolou, l'Azuré parme et l'Azuré du jujubier se ressemblent. La femelle de l'Azuré de l'argolou ne présente pas de taches blanches et celle de l'Azuré parme est ocre foncé ornée de blanc. Les mâles sont très semblables.

Biologie[modifier | modifier le code]

Période de vol et hivernation[modifier | modifier le code]

Il vole en plusieurs générations, de mai à novembre.

La chenille est soignée par les fourmis (Crematogaster fuentei en Espagne)[2].

Cet azuré hiverne à l'état nymphal.

Plantes hôtes[modifier | modifier le code]

Ses plantes hôtes sont Ziziphus lotus, Ziziphus jujuba et Paliurus spina-christi[2].

Écologie et distribution[modifier | modifier le code]

Il est présent dans le sud de l'Espagne, en Afrique du Nord et toute l'Afrique ainsi qu'à Madagascar, dans la péninsule Arabique et en Asie Mineure[1],[2].

Biotope[modifier | modifier le code]

Son habitat est constitué de friches sèches.

Protection[modifier | modifier le code]

Pas de statut de protection particulier.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b funet
  2. a, b et c (Tolman et Lewington 1997)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Tom Tolman et Richard Lewington, Guide des papillons d'Europe et d'Afrique du Nord, Delachaux et Niestlé,‎ 1997 (ISBN 978-2-603-01649-7)