Azuré des anthyllides

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Polyommatus semiargus

L’Azuré des anthyllides ou Demi-argus (Polyommatus semiargus ou Cyaniris semiargus) est un insecte lépidoptère de la famille des Lycaenidae, de la sous-famille des Polyommatinae et du genre Polyommatus.

Dénominations[modifier | modifier le code]

Polyommatus semiargus S. A. von Rottemburg en 1775.

Synonymes : Papilio semiargus (Rottemburg, 1775), Cyaniris semiargus (Rottemburg, 1775), Lycaena bellis (Freyer, 184), Papilio acis (Denis et Schiffermüller, 1775)[1].

Noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

Le Demi-argus ou Azuré des anthyllides ou Argus violet se nomme en anglais Mazarine Blue et en espagnol Falsa Limbada.

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

  • Polyommatus semiargus semiargus en Europe et dans l'ouest et le centre de la Sibérie.
  • Polyommatus semiargus amurensis (Tutt, 1909)
  • Polyommatus semiargus altaiana (Tutt, 1909)
  • Polyommatus semiargus atra (Grum-Grshimailo, 1885)
  • Polyommatus semiargus helena (Staudinger, 1862)[2].
  • Polyommatus semiargus tartessus (Gil-T. et Huertas, 2007) dans le sud-ouest de l'Espagne.
  • Polyommatus semiargus maroccana (Lucas, 1920) au Maroc
  • Polyommatus semiargus transiens (Melcon, 1910) en Espagne.
  • Polyommatus semiargus uralensis (Tutt, 1909) dans l'Oural[3].

Description[modifier | modifier le code]

C'est un petit papillon qui présente un dimorphisme sexuel, le dessus du mâle est bleu foncé bordé d'une frange blanche, celui de la femelle est marron avec la même frange blanche. Les femelles de la forme Polyommatus semiargus parnassia et encore plus de Polyommatus semiargus helena présentent une ligne sub marginale de points de couleur orange.

Le revers est ocre marqué d'une ligne de points noirs cerclés de blanc. Les femelles de Polyommatus semiargus parnassia et de Polyommatus semiargus helena présentent la même ligne sub marginale de points de couleur orange que sur le recto.

Femelle
Revers

Chenille[modifier | modifier le code]

La chenille, petite et trapue, possède une tête rétractile noire et un corps vert clair avec une ligne dorsale vert foncé[4].

Biologie[modifier | modifier le code]

Période de vol et hivernation[modifier | modifier le code]

Ce papillon hiverne au stade chenille. Les chenilles et les nymphes sont soignées par des fourmis, des Lasius alors que celles de Polyommatus semiargus helena sont soignées par Campanostrus vagus et Campanostrus aethiops[2].

Il vole en une génération, d'avril à fin juin[2].

Plantes hôtes[modifier | modifier le code]

Sa plante hôte est Trifolium pratense et Trifolium physodes pour la forme Polyommatus semiargus helena[2].

Écologie et distribution[modifier | modifier le code]

Il est présent en Europe, au Maroc, en Turquie, au Moyen-Orient et dans toute l'Asie tempérée[3],[2].

En France métropolitaine il est présent dans tous les départements sauf le Finistère, les Côtes-d'Armor, le Pas-de-Calais, le Loiret, le Gers et la Corse[5].

Biotope[modifier | modifier le code]

Son habitat est constitué de prairies et lieux broussailleux humides où pousse la plante hôte de sa chenille.

Protection[modifier | modifier le code]

Pas de statut de protection particulier.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • D.J. Carter (ill. B. Hargreaves), Guide des chenilles d'Europe, Delachaux et Niestlé, coll. « Les guides du naturaliste »,‎ 2001, 311 p. (ISBN 2-603-00639-8)
  • Tom Tolman et Richard Lewington, Guide des papillons d'Europe et d'Afrique du Nord, Delachaux et Niestlé,‎ 2010 (ISBN 978-2-603-01649-7)
  • Gil-T., F. & M. Huertas (2007): Description of Cyaniris semiargus tartessus subspec. nov. from the National Park of Doñana (SW. Spain) (Lepidoptera, Lycaenidae). Atalanta, 38(1/2): 185-188. Full article: [1]