Azuré de la jarosse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Polyommatus amandus

L’Azuré de la jarosse (Polyommatus amandus) est un insecte lépidoptère de la famille des Lycaenidae, de la sous-famille des Polyommatinae, du genre Polyommatus.

Dénominations[modifier | modifier le code]

Polyommatus amandus Johann Gottlob Schneider en 1792.

Synonymes : Papilio amandus (Schneider, 1792), Papilio icarius (Esper, 1793) [1],[2].

Noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

L'Azuré de la jarosse ou Argus ligné se nomme en anglais Amanda's Blue et en espagnol Niña Estriada.

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

  • Polyommatus amandus amandus en Europe, au Caucase et en Sibérie.
  • Polyommatus amandus abdelaziz (Blachier, 1908) au Maroc.
  • Polyommatus amandus amata (Grum-Grshimailo, 1890)
  • Polyommatus amandus amurensis (Staudinger, 1892)
  • Polyommatus amandus brenda Hemming, 1932 dans les monts du Liban.
  • Polyommatus amandus brunhilda Hemming, 1932
  • Polyommatus amandus isias en Scandinavie[3]
  • Polyommatus amandus turensis (Heyne, 1895) en Asie, dans l'ouest du Pamir[1].

Description[modifier | modifier le code]

C'est un petit papillon qui présente un dimorphisme sexuel, le dessus du mâle est bleu avec une bordure foncée plus ou moins large et une frange blanche, celui de la femelle est marron avec la même frange blanche et une ligne submarginale de points orange réduite aux postérieures dans la forme Polyommatus amandus amandus. Les femelles de la forme Polyommatus amandus isias sont suffusées de bleu.

Le revers est ocre clair orné de points noirs cerclés de blanc et d'une ligne submarginale de points noirs cerclés de blanc surmonté d'orange.

revers de Polyommatus amandus

Biologie[modifier | modifier le code]

Période de vol et hivernation[modifier | modifier le code]

Il vole en une génération, de mai à juillet suivant son lieu de résidence[3].

Plantes hôtes[modifier | modifier le code]

Ses plantes hôte sont les Vicia atlantica, Vicia cassubica, Vicia cracca, Vicia incarna, Vicia sibthorpii, Vicia onobrychioides, Vicia stenfolia, Vicia tetrospermaa, Vicia villosa [3].

Écologie et distribution[modifier | modifier le code]

Il est présent en Afrique du Nord, dans toute l'Europe, en Turquie, au Moyen-Orient et dans toute l'Asie tempérée[1],[3].

En France métropolitaine il est présent dans 20 départements des Pyrénées, de la bordure méditerranéenne et des Alpes et tout particulièrement dans les Hautes-Alpes et dans la Drôme[4],[5].

Biotope[modifier | modifier le code]

Son habitat est constitué de lieux herbus fleuris, de prairies alpines.

Polyommatus amandus

Protection[modifier | modifier le code]

Pas de statut de protection particulier.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Tom Tolman et Richard Lewington, Guide des papillons d'Europe et d'Afrique du Nord, Delachaux et Niestlé,‎ 1997 (ISBN 978-2-603-01649-7)