Azuré de la badasse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Glaucopsyche melanops

L’Azuré de la badasse (Glaucopsyche melanops) est un insecte lépidoptère de la famille des Lycaenidae, de la sous-famille des Polyommatinae, du genre Glaucopsyche.

Dénominations[modifier | modifier le code]

Glaucopsyche melanops (Jean-Baptiste Alphonse Dechauffour de Boisduval, 1828)

Synonymes : Polyommatus melanops (Boisduval, 1829)[1].

Noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

L’Azuré de la badasse se nomme en anglais Black-eyed Blue, en néerlandais Spaans bloemenblauwtje et en espagnol Escamas azules.

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

  • Glaucopsyche melanops algirica (Heyne, 1895) en Afrique du Nord et dans le sud de l'Espagne.
  • Glaucopsyche melanops alluaudi (Oberthür, 1922) au Maroc[1].
  • Glaucopsyche paphos (Chapman, 1920) présent à Chypre pourrait être Glaucopsyche melanops paphos une sous-espère de Glaucopsyche melanops[2].

Génétique et évolution de l'espèce[modifier | modifier le code]

L'Azuré de la Badasse était présent dans toute la France métropolitaine depuis le paléolithique, et en particulier en Ile-de-France[3]

Description[modifier | modifier le code]

C'est un petit papillon qui présente un dimorphisme sexuel, le dessus du mâle est bleu, celui de la femelle est marron avec une suffusion de bleu assez étendue.

Le revers est beige suffusé de bleu et orné d'une ligne de gros points noirs cernés de blancs sur l'aile antérieure, et d'une ligne de petits points noirs cernés de blancs sur l'aile postérieure.

Espèce proche[modifier | modifier le code]

L'Azuré des cytises dans leur aire de répartition commune en Afrique du Nord, Espagne et sud de la France.

Biologie[modifier | modifier le code]

Période de vol et hivernation[modifier | modifier le code]

Il vole en une génération, d'avril à mai.

Les chenilles sont soignées par les fourmis Camponotus cruentatus, Camponotus foreli, Camponotus micans et Camponotus sylvaticus[2].

L'hivernation a lieu au stade nymphal.

Plantes hôtes[modifier | modifier le code]

Ses plantes hôtes sont diverses Dorycnium spp., Genista sp., Anthyllis cytisoides, etc[2].

Écologie et distribution[modifier | modifier le code]

Il est présent en Afrique du Nord, Maroc, Algérie et Tunisie, dans le nord du Portugal, l'Espagneet le sud méditerranéen de la France[4],[2].

En France métropolitaine, l’Azuré des cytises n'est plus présent dans sept départements Drôme, Vaucluse, Bouches-du-Rhône, Hautes-Alpes, Alpes-de-Haute-Provence, Var et Haute-Corse[5],[6].

Biotope[modifier | modifier le code]

Son habitat est constitué de landes jusqu'à 800 mètres.

Protection[modifier | modifier le code]

Il n'a pas de statut de protection particulier.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Tom Tolman et Richard Lewington, Guide des papillons d'Europe et d'Afrique du Nord, Delachaux et Niestlé,‎ 1997 (ISBN 978-2-603-01649-7)