Azuré de l'héliotrope

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Héliotrope (homonymie).

Chilades trochylus

L’Azuré de l'héliotrope ou Azuré de Freyer (Chilades trochylus) est un insecte lépidoptère de la famille des Lycaenidae, de la sous-famille des Polyommatinae, du genre Chilades.

Dénominations[modifier | modifier le code]

Chilades trochylus a été nommé par Christian Friedrich Freyer en 1845.

Synonymes :Lycaena trochylus (Freyer, 1845)[1].

Noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

L'Azuré de l'héliotrope ou Azuré de Freyer se nomme en anglais Grass Jewel.

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

Description[modifier | modifier le code]

C'est un très petit papillon au dessus marron orné aux ailes postérieures d'une courte bande orange formée de taches orange marquée de points noirs. La femelle est plus grande que le mâle.

Le revers est ocre orné de lignes de points noirs cerclés de blancs et aux ailes postérieures de la même courte bande orange formée de taches orange marquées de points noirs.

Biologie[modifier | modifier le code]

Les chenilles sont prises en charge par les fourmis Acantholepsis et Prenolepsis[2].

Période de vol et hivernation[modifier | modifier le code]

Il vole de mars à octobre en plusieurs générations.

Plantes hôtes[modifier | modifier le code]

Ses plantes hôtes sont diverses suivants les pays les Héliotropes, Heliotropium hirsutissimumum, Heliotropium ellipticum, Indigofera cryptantha, Indigofera colutea, Indigofera hirsutades[1].

Écologie et distribution[modifier | modifier le code]

Il est présent en Grèce et en Turquie, au Moyen-Orient, dans tout l'Afrique et à Madagascar, dans le sud de l'Asie (Inde, Birmanie) et dans les iles du Pacifique[1],[2].

Biotope[modifier | modifier le code]

Il habite les zones rocailleuses sèches et chaudes.

Protection[modifier | modifier le code]

Pas de statut de protection particulier.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d funet
  2. a et b (Tolman et Lewington 1997)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Tom Tolman et Richard Lewington, Guide des papillons d'Europe et d'Afrique du Nord, Delachaux et Niestlé,‎ 1997 (ISBN 978-2-603-01649-7)