Azra Erhat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Azra Erhat, née le 6 juin 1915 à Istanbul et morte le 6 septembre 1982 à Istanbul, est une écrivain et traductrice turque

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle a fait ses études secondaires en Belgique et elle a été diplômée de la faculté des lettres de l'université d'Ankara.

Elle devint enseignant au sein du même établissement mais elle est licenciée en 1948 en raison de ses positions gauchisantes. À la suite de cet évènement, elle décide de faire carrière dans la littérature.

Elle est connue notamment par ses traductions, depuis le français, l'anglais, l'allemand, le latin et le grec. Sa traduction de l'Illiade (1967) et de l'Odyssée (1970) lui a rapporté une récompense. Son dictionnaire de mythologie (1972) est considéré comme la meilleure source en la matière en langue turque.

Tout comme Cevat Sakir, elle défend l'idée selon laquelle la culture occidentale a ses racines en Anatolie.

Depuis sa mort en 1982, un prix annuel a été instauré à son nom pour récompenser la meilleure traduction de l'année.

Elle est enterrée au cimetière de Bulbulderesi (Üsküdar-Istanbul), qui appartient aux Dönme.

Notes et références[modifier | modifier le code]