Azmi Bishara

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Azmi Bishara en 2003.

Azmi Bishara (en arabe : عزمي بشارة et en hébreu : עזמי בשארה) est homme politique israélien né le 22 juillet 1956 à Nazareth. Bichara est un ancien membre de la Knesset.

Biographie[modifier | modifier le code]

Azmi Bishara est issu d'une famille chrétienne palestinienne. Il devient membre de la Knesset en 1996, et est l'un des membres fondateurs du parti Balad. Il défend l'option d'un « État de tous les citoyens » et la laïcité par opposition au concept d'« État juif » et critique dans cette optique l'idéologie sioniste d'Israël.

Azmi Bishara publie également des ouvrages en langues arabe, anglaise, allemande et hébraïque, sur les sujets de la démocratie et de la société civile, sur les droits des minorités nationales en Israël, sur l'islam et la démocratie et sur la question palestinienne, au sein de la société israélienne, dans les Territoires occupés et dans les autres États.

Le 22 avril 2007, il démissionne de son poste de député, accusant les autorités de le persécuter pour ses positions politiques. Visé par une enquête policière dont on ignore les motifs, il a quitté le pays il y a déjà plusieurs semaines[1]. Il est remplacé à la Knesset par Saïd Nafa, quatrième sur la liste du Balad[2].

Bishara assure avoir quitté le pays pour des vacances familiales et des conférences dans les pays arabes, et non pour se soustraire à l'enquête de police. Il a déclaré à Al Jazeera qu'il rentrerait en Israël, sans dire quand, et qu'il avait démissionné pour empêcher ses adversaires de lui ôter son immunité parlementaire[1].

Le 25 avril, la police déclare que Bishara est accusé de crime contre la sécurité d'Israël, de collaboration avec le Hezbollah libanais pendant le conflit israélo-libanais de 2006[3].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Checkpoint (traduit de l'arabe), Actes Sud, 2004.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Israeli Arab resigns from Knesset, BBC News, 22 avril 2007
  2. (en) Attorney Said Nafa to replace MK Bishara in case of resignation, Haaretz, 10 avril 2007
  3. (en) Israeli Arab 'helped Hezbollah', BBC News, 25 avril 2007