Ayamé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ayamé
Administration
Pays Côte d'Ivoire Côte d'Ivoire
Région Sud-Comoé
Démographie
Population 13 952 hab. (2010)
Géographie
Coordonnées 5° 36′ 00″ N 3° 10′ 00″ O / 5.6, -3.16667 ()5° 36′ 00″ Nord 3° 10′ 00″ Ouest / 5.6, -3.16667 ()  
Divers
Langue(s) parlée(s) agni, français, abidji
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Côte d'Ivoire

Voir la carte administrative de Côte d'Ivoire
City locator 14.svg
Ayamé

Géolocalisation sur la carte : Côte d'Ivoire

Voir la carte topographique de Côte d'Ivoire
City locator 14.svg
Ayamé

Ayamé est une ville de Côte d'Ivoire située à l'est du pays, près d'Aboisso et non loin du Ghana. Cette localité créée vers 1885 par le roi Brou Dishiè, chef des Agnis Sanwi, une ethnie qui domine encore numériquement la contrée, est un chef-lieu de sous-préfecture du département d'Aboisso, dans la région du Sud-Comoé. Elle est également chef-lieu de commune et dirigée par un maire entouré d'un conseil municipal composé de 27 membres[1]. Ayamé est également connu pour son lac artificiel de 197 km2 [2], réalisé en 1959 sur la rivière Bia, mais surtout pour les barrages hydroélectriques d'Ayamé 1 et Ayamé 2 construits sur le site du lac. Le premier barrage hydro-électrique, Ayamé 1, construit sur la rivière Bia, a été inauguré en 1959.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1975 1988 2010
4 680 6 982 13 952


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) cooperazione punto a punto, Ayamé [lire en ligne (page consultée le 1er juin 2008)]
  2. (en) Béatrice Adépo-Gourène, Germain Gourène, Jean-François Agnèse, Genetic identification of hybrids between two autochthonous tilapia species, Tilapia zillii and Tilapia guineensis, in the man-made lake Ayamé [lire en ligne (page consultée le 1er juin 2008)]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]