Axel Corti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Axel Corti

Naissance 7 mai 1933
Paris
Drapeau de la France France
Décès 29 décembre 1993 (à 60 ans)
Oberndorf
Drapeau de l'Autriche Autriche
Profession Réalisateur

Axel Corti né le 7 mai 1933 à Paris et mort le 29 décembre 1993 à Oberndorf bei Salzburg, Autriche est un écrivain et un réalisateur autrichien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Axel Corti est un journaliste et réalisateur autrichien, né à Paris d'un père autrichien d'ascendance italienne; sa mère venait de Berlin. Son enfance se passe à sillonner l’Europe (France, Italie, Suisse, Grande-Bretagne). Axel fréquente plus d'une dizaine d'écoles et finit par étudier la littérature allemande, après avoir été scolarisé dans un lycée agricole.

À la fin de la Seconde Guerre Mondiale, sa famille rentre en Autriche. Axel Corti est embauché à l’orF (la télévision autrichienne publique). Il commence à travailler pour le théâtre en 1958. Deux ans plus tard, sur l’invitation du Burgtheater de Vienne, il débute en tant qu’assistant-metteur en scène. Dans les années 1960, il travaille à la réalisation de productions autrichiennes et européennes.

Il se fait connaître à travers l’Europe grâce à sa trilogie « Wohin und Zurück » (« An Uns glaubt Gott nicht mehr » -1981, « Santa Fe » - 1985 et « Welcome in Vienna » - 1986, dont le scénario est de Georg Stefan Troller), et son film « Eine blaßblaue Frauenschrift » - 1984 acclamé par la critique (d'après le roman de l'écrivain autrichien Franz Werfel, Une écriture bleu pâle, 1941).

En 1968, il lance une émission de radio hebdomadaire d’information et d’opinion à laquelle il se consacrera jusqu’à sa mort. Connu et reconnu mais pas toujours apprécié (du fait de ses commentaires sur la politique intérieure autrichienne et ses prises de position sur la culture), Axel Corti était et reste l’une des plus importantes figures du paysage culturel autrichien, aussi bien pour ses 30 ans de carrière à la radio et à la télévision que comme réalisateur, scénariste, producteur d’opéra et enseignant. À ces titres, il est le lauréat de nombreux prix et récompenses prestigieux. Il succombe en 1993 à une leucémie.

Axel Corti était le père de trois fils, l'un d'entre eux est Sebastian Corti.

Il est inhumé au cimetière Friedhof Arnsdorf à Lamprechtshausen.

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • 1962 : Der Marquis von Keith (TV)
  • 1963 : Kaiser Joseph und die Bahnwärterstochter
  • 1963 : Ein Dorf ohne Männer (TV)
  • 1970 : Die Katze auf dem Gleis - Spiel in 3 Situationen (TV)
  • 1970 : Der Rowdy auf der Treppe (TV)
  • 1971 : In den Regen (TV)
  • 1971 : Der Fall Jägerstätter (TV)
  • 1972 : Don Pasquale (TV)
  • 1973 : Ein junger Mann aus dem Innviertel - Adolf Hitler (TV)
  • 1973 : Der Wildschütz (TV)
  • 1975 : Totstellen (TV)
  • 1976 : Jakob der Letzte (TV)
  • 1976 : Der junge Freud (TV)
  • 1977 : Der Bauer und der Millionär (TV)
  • 1978 : Die beiden Freundinnen (TV)
  • 1979 : Der Lebemann (TV)
  • 1980 : Das eine Glück und das andere (TV)
  • 1976-1980 Tatort (série TV)
    • – Herzjagd (1980)
    • – Wohnheim Westendstraße (1976)
  • 1981 : Wie der Mond über Feuer und Blut (TV)
  • 1982 : Dieu ne croit plus en nous
  • 1982 : Santa-Fé
  • 1982 : Ausgestoßen (TV)
  • 1982 : Welcome in Vienna - Partie 1: Dieu ne croit plus en nous (TV)
  • 1983 : Herrenjahre (TV)
  • 1984 : Eine blaßblaue Frauenschrift (TV)
  • 1986 : Welcome in Vienna - Partie 2 : Santa Fe (TV)
  • 1986 : Welcome in Vienna - Partie 3 : Welcome in Vienna (TV)
  • 1990 : La Putain du roi
  • 1995 : La Marche de Radetzky (série télévisée)

Distinctions[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]