Avikam (peuple)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Avikams)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Avikam.

Avikam

Populations significatives par région
Autres
Langues

avikam

Religions

christianisme

Ethnies liées

Akans

Les Avikams constituent un peuple de Côte d'Ivoire, installé essentiellement dans la Région des lagunes et en bordure du Golfe de Guinée, près de la ville de Grand-Lahou. Ils font partie du groupe des Akans.

Comme les autres populations côtières, ils produisent et vendent l'huile de palme, mais pratiquent aussi la pêche vivrière.

Ethnonymie[modifier | modifier le code]

Selon les sources, on observe de multiples variantes : Avekom, Avikams, Avikom, Brignan, Brinya, Gbanda, Kwaka, Lahou, Lahu, Mbrignan[1].

Langue[modifier | modifier le code]

Leur langue propre est l'avikam, une langue kwa, dont le nombre de locuteurs était estimé à 21 000 en 1993[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Source RAMEAU, BnF [1]
  2. (en) Fiche langue, dans la base de données linguistique Ethnologue

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) James Stuart Olson, « Avikam », dans The Peoples of Africa: An Ethnohistorical Dictionary, Greenwood Publishing Group,‎ 1996 (ISBN 9780313279188), p. 45
  • Lohou Abby Ahikpa, Légende et histoire du peuple Avikam ou Brignan, Abidjan,‎ 1985, 87 p.
  • Gérard Dumestre et Laurent Duponchel, Proverbes de Côte-d'Ivoire : fascicule 1 : Proverbes abé et avikam, Abidjan, Université d'Abidjan, Institut de linguistique appliquée,‎ 1972, 122 p.
  • Michel Galy, « Le corps fragile : écologie du corps et syncrétisme médical chez les Avikam, lagunaires de Côte d'Ivoire », Sciences sociales et santé, vol. 9, no 1,‎ 1991
  • Jacques Rongier, Parlons avikam : Une langue de Côte d'Ivoire, L'Harmattan,‎ 2002, 147 p. (ISBN 9782747528115)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]