Avigdor Arikha

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Avigdor Arikha.jpg

Avigdor Arikha est un peintre et graveur franco-israélien, né le 28 avril 1929 en Bucovine et mort le 29 avril 2010 (à 81 ans) à Paris.

Biographie[modifier | modifier le code]

Avigdor Arikha a fait don, en 2008, d'un grand nombre de ses estampes à la Bibliothèque nationale de France : le département des Estampes consacre alors une rétrospective à son œuvre gravé[1].

Son décès a donné lieu à divers hommages du monde de l'art, notamment de la part de Jean Clair, Jean-Pierre Cuzin, Michel Laclotte, Didier Sicard, etc.[2].

Écrits[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Crypte du site Richelieu, 24 juin-24 août 2008. Un catalogue est alors publié.
  2. « Hommage à Avigdor Arikha » dans Nouvelles de l'estampe, septembre-décembre 2010, no 232.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Samuel Beckett, Barbara Rose, Robert Hughes, Jane Livingston, Joseph Shannon, Arikha, Paris, Éditions Hermann,‎ 1985, 223 p. (ISBN 978-2-7056-5997-4)
  • Avigdor Arikha. Gravure sur le vif, Paris, BnF,‎ 2008, 110 p. (ISBN 9782717724165)

Liens externes[modifier | modifier le code]