Avia (entreprise)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Avia.

Historique[modifier | modifier le code]

Les débuts aéronautiques[modifier | modifier le code]

Avia est une société tchécoslovaque de construction aéronautique fondée en 1919 par Pavel Beneš[1] (mul), Miroslav Hajn (mul) , Jaroslav František Koch et Václav Malý. Jusqu’en 1927 les deux premiers sont responsables de la conception des avions de la firme, ce qui conduit à utiliser leurs initiales pour nommer ces avions : BH-x. J.F. Koch est le créateur des fameuses motos Praga[2] et Václav Malý assume la gestion financière et commerciale de l’entreprise.

Au cours de l’été 1921 l’entreprise Avia est rachetée par le millionnaire Miloš Bondy, mais continue à commercialiser ses productions sous l’appellation Avia. En 1928 la firme est rachetée par le groupe Škoda. Puis, en 1930, Pavel Beneš et Miroslav Hajn quittent Avia pour intégrer ČKD-Praga, la direction du bureau d’études d'Avia étant alors confiée à l’ingénieur František Novotný. Les avions seront désormais désignés B.x.

Devenu le principal constructeur aéronautique du pays, Avia produit des appareils étrangers sous licence, comme le trimoteur commercial Fokker F.VIIb/3m et conçoit également des avions civils et militaires dont le chasseur Avia B.534, l'avion tchèque le plus construit de l'histoire. Pendant l'occupation nazie, Avia produit différents modèles et pièces de rechanges de conception allemande pour le compte de la Luftwaffe.

Nationalisée après la fin de la Seconde Guerre mondiale, l'entreprise continue de produire des avions dont le Messerschmitt Bf 109. Surnommé Mezek (La mule) par les pilotes tchèques, l’Avia S-199 est le premier chasseur de l’aviation militaire israélienne, pays dans lequel il a été surnommé Sakeen (Couteau).

Les camions[modifier | modifier le code]

Avia A30
Un Avia A30, issu de la collaboration avec Saviem

Parallèlement à la construction d'avions, la société commence aussi la production de véhicules routiers en 1946[3].

En 1963, Avia cesse de produire des avions entiers, dépassée par son concurrent de toujours, Aero Vodochody, mais continue de fabriquer des moteurs et des hélices pour l'aéronautique. L'entreprise se concentre surtout sur les camions et obtient en 1967 une licence pour produire plusieurs modèles de la société Saviem[3].

En 1992, les activités aéronautiques et automobiles sont séparées et reprivatisées. La production de véhicules utilitaires est reprise par Daewoo en 1995 qui s'en sépare début 2005, en raison de difficultés financières, au profit de la société d'investissement tchécoslovaque Odien[4]. La firme sera finalement rachetée par le groupe indien Ashok Leyland (mul) un an après[3].

Modèles d'avions[modifier | modifier le code]

Avia est à l'origine des appareils suivants :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (cs) « Pavel Beneš », sur euro.e15.cz,‎ 28 février 2010 (consulté le 7 mai 2014)
  2. « Praga », sur moto-collection.org (consulté le 7 mai 2014)
  3. a, b et c « Histoire », sur Avia Trucks France, le site officiel d'Avia (consulté le 7 mai 2014)
  4. (en) « Current Investments: AVIA (2004) », sur odiengroup.com, le site du groupe Odien (consulté le 7 mai 2014)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :