Average White Band

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

The Average White Band

Description de cette image, également commentée ci-après

The Average White Band en concert à Rochester le 9 mai 2008.

Informations générales
Pays d'origine Dundee, Écosse
Genre musical Blue-eyed soul, funk, soul rock, disco
Années actives Depuis 1971
Labels Rhino, MCA, RCA, Arista, Atlantic.
Composition du groupe
Membres Onnie McIntyre
Alan Gorrie
Klyde Jones
Fred Vigdor
Rocky Bryant

The Average White Band (fréquemment surnommé AWB) est un groupe de funk écossais avec des succès en soul rock et disco entre 1974 et 1980. Le groupe continue de se produire en 2008, avec Gorrie et McIntyre comme seuls membres d'origines.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le groupe AWB fut formé en 1971 sous l'impulsion d'Alan Gorrie[1] et Malcolm "Molly" Duncan, rejoints tout d'abord par Owen "Onnie" McIntyre[2], Hamish Stuart[3], Roger Ball et Robbie McIntosh[4] Duncan et Ball, surnommés les Dundee Horns ("les cors de Dundee" car joueurs de saxophone), ont étudié au Collège d'Art Duncan of Jordanstone (maintenant fusionné dans l'Université de Dundee) et sont des anciens membres de Mogul Thrash.

Le groupe fit une percée grâce à sa prestation lors du concert de retour d'Eric Clapton en 1973. MCA produisit son premier album, Show Your Hand, qui se vendit peu. Bruce McCaskill, manager de la tournée de Clapton, appréciait la musique du groupe et accepta de devenir son manager. Il fit un emprunt pour l'amener aux États-Unis et le promouvoir. McCaskill avait signé de nombreux contrats lorsqu'il était manager de Clapton, et il réussit à faire signer le groupe chez Atlantic Records. Le groupe vint donc s'installer à New York et produisit son second album, AWB, plus connu sous le nom de The White Album. Cet album fut le premier d'une longue série avec le producteur connu Arif Mardin, et fut premier au hit-parade des États-Unis.

En 1974, McIntosh décéda d'une overdose d'héroïne. Gorrie eut également une overdose, mais Cher le garda conscient jusqu'à ce que les secours arrivent. McIntosh fut remplacé par Steve Ferrone, ancien de Bloodstone et d'Oblivion Express de Brian Auger (comme McIntosh), devenant le seul membre noir du groupe.

En 1975, le single Pick Up The Pieces de l'album AWB se retrouva numéro 1 aux États-Unis; c'est probablement leur chanson la plus connue de nos jours. Le groupe continua avec le disque Cut The Cake en 1975 et Soul Searching en 1976, les deux réalisant de belles ventes et se plaçant dans le Top 40 des singles. Cut The Cake était dédié à la mémoire de Robbie McIntosh par les membres restants du groupe. Leur disque suivant, Benny & Us était une collaboration avec la légende de la soul, Ben E. King.

Après quelques autres albums, le public de AWB et les ventes diminuèrent. Un détour par le disco en 1980 leur donna le hit Let's Go Round Again (13e au Royaume-Uni), repris à la fin des années 1990 par Louise. Le groupe se sépara en 1982, Ferrone travaillant avec Duran Duran pendant que Hamish Stuart rejoignait la tournée de Paul McCartney. En 1985, Gorrie produit un album solo, Sleepless Nights. Gorrie, Ball et McIntyre se réunirent à nouveau en 1989 pour enregistrer Aftershock, mais Ball quitta le groupe peu après la sortie de l'album. Eliot Lewis fut un coauteur de Gorrie sur cet album et rejoint le groupe en remplaçant le principal chanteur, Hamish Stuart.

Depuis, Average White Band a continué d'enregistrer (Soul Tattoo en 1997 et Face to face en 1999) et de faire des tournées. Lorsque Eliot Lewis quitta le groupe en septembre 2002 pour d'autres opportunités dans le monde de la musique, il fut remplacé par Klyde Jones[5]. L'album le plus récent sorti en avril 2003 s'appelle Living in Colour. Les membres du groupe à ce moment furent Alan Gorrie (basse, chant), Klyde Jones (guitare, clavier, cant), Owen McIntyre (guitare, chant secondaire), Fred Vigdor (saxophone, clavier, chant secondaire) et Brian Dunne (batterie).

2006 a vu une autre tournée couronnée de succès avec Rocky Bryant, natif du New Jersey, remplaçant Brian Dunne à la batterie. La même année, Hamish Stuart fit une tournée avec Ringo Starr et His All Star Band comme bassiste.

Principaux membres[modifier | modifier le code]

  • Onnie McIntyre (né Owen McIntyre le 25 septembre 1945 à Lennoxtown en Écosse) — chant / guitare.
  • Hamish Stuart (né James Hamish Stewart le 8 octobre 1949 à Glasgow en Écosse) — guitare, basse et chant.
  • Alan Gorrie (né le 19 juillet 1946 à Perth en Écosse) — guitare, basse et chant.
  • Molly Duncan (né Malcolm Duncan le 24 août 1945 à Montrose en Écosse) — saxophone ténor.
  • Roger Ball (né le 4 juin 1944 à Broughty Ferry en Écosse) — clavier / saxophone.
  • Robbie McIntosh (né le 6 mai 1950 à Dundee en Écosse, mort le 23 septembre 1974) - batterie.
  • Steve Ferrone (né le 25 avril à Brighton en Angleterre) — batterie (de 1975 à 1983).

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Show Your Hand (1973)
  • AWB (1974)
  • Cut The Cake (1975)
  • Soul Searching (1976)
  • Person To Person (live) (1976)
  • Benny & Us (1977)
  • Warmer Communications (1978)
  • Feel No Fret (1979)
  • Shine (1980)
  • Volume VIII (1980)
  • Cupid's In Fashion (1982)
  • Sleepless Nights (1985)
  • Aftershock (1989)
  • Soul Tattoo (1997)
  • Face To Face (live) (1999)
  • Tonight (DVD) (2002)
  • Living In Colour (2003)
  • Greatest and Latest (2005)
  • Soul & the City, Recorded Live at B.B. King's (2006)

Apparitions dans d'autres albums[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Alan Gorrie
  2. Owen (Onnie) McIntyre
  3. Hamish Stuart
  4. Robert (Robbie) McIntosh 1950 - 1974.
  5. AWB

Sources et liens[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]