Avant que j'oublie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Avant que j'oublie est un film français réalisée par Jacques Nolot sorti en 2007.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Au début des années 2000, du côté de Montmartre. Pierre, soixante ans, vit seul dans son appartement : son ami, Toutoune, un éditeur, vient de mourir. Il est temps pour Pierre de faire le point sur la vie qu'il a menée jusqu'alors. Il tente de se souvenir. Il fume beaucoup. Il croise quelques connaissances qui lui disent qu'il a « bonne mine ». Il voit un psy auprès duquel il peut s'épancher. Puis, il se décide enfin à commencer une trithérapie. Un jour de canicule, Pierre découvre une lettre de Toutoune datée de 1985...

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Anecdotes[modifier | modifier le code]

Lorsque Pierre conduit sa voiture, il met en marche la radio et on entend un extrait de Différence et répétition de Gilles Deleuze, lu par Vincent Dieutre, et qui se termine par : « Bref, la bêtise a toujours le dernier mot. La bêtise a toujours raison. »

Lien externe[modifier | modifier le code]