Autoroute marocaine A3

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Autoroute A 3
image

Autres noms Autoroute Casablanca - Rabat
Longueur 62 km
Ouverture 1987
Direction sud / nord
Extrémité sud Casablanca-Aïn Sebaâ
Extrémité nord Rabat-Témara
Villes principales Casablanca, Mohammédia, Bouznika, Skhirat, Témara, Rabat
Réseau Société nationale des autoroutes du Maroc
A3 Rabat.jpg

L’autoroute marocaine A 3 « Casablanca - Rabat » est la plus fréquentée des autoroutes du Maroc. Elle fait partie de l’autoroute Transmaghrébine. Première autoroute à être mise en place au Maroc à partir de 1978, elle est également l'autoroute payante la plus fréquentée d'Afrique avec un débit moyen de 57 000 véhicules/jour en juillet 2011[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Elle fut la première autoroute du Maroc ainsi qu'une des trois autoroutes créé par Hassan II (les autres autoroutes furent fondée par Mohammed VI ). L'axe reliant Casablanca, la capitale économique marocaine, à Rabat, la capitale administrative, est un axe très fréquenté depuis la fondation du port de Casablanca en 1906.

Ces deux villes sont déjà reliées par 2 routes en 2x1 (route nationale 1 et la route côtière) et par un train rapide de type TNR offrant une cadence d'un train toutes les demi-heures dans chaque sens. Malgré cela, la construction d'une autoroute, était jugée plus que nécessaire, avec le développement constant du trafic.

Lancé en 1975, le premier tronçon de cette autoroute fut ouvert à la circulation en 1978 entre Casablanca et Oued Cherrat d'une longueur de 33,5 km. Neuf ans plus tard, en 1987, l'autoroute a été prolongée jusqu'à Rabat[2].

Au début des années 2000, cet axe commence à arriver à saturation avec des pics allant jusqu'à 36 800 véhicules/jours, pour y faire face, dès 2012, l'autoroute connaitra un élargissement de ses voies et passera à des voies en 2x3 au lieu des 2x2.

Chronologie du tracé[modifier | modifier le code]

Travaux d'élargissement[modifier | modifier le code]

Les travaux de l'élargissement ont commencé en janvier 2009 pour s'achever en 2012. La longueur de ce projet est estimée à 59 km. Le coût des travaux est estimé à 800 millions de dirhams. Il comprend aussi la construction d'un neuvième échangeur qui se situera entre les deux échangeurs actuels de Mohammédia (Est et Ouest). Ainsi que le réaménagements des 8 échangeurs existants (Hay Ryad, Témara, Aïn Atiq, Skhirat, Bouznika, Mohammédia Est et Ouest, Aïn Harrouda)[3].

Sorties[modifier | modifier le code]

Direction nord[modifier | modifier le code]

Direction sud[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le télépéage bientôt sur les autoroutes marocaines www.adm.co.ma
  2. http://www.adm.co.ma/history.cfm
  3. http://www.adm.co.ma/projects.cfm?id=8