Autorité du Grand Londres

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Autorité du Grand Londres
Greater London Authority

Description de l'image  Greater London Authority logo.svg.
Type
Type Collectivité territoriale du Grand Londres
Présidence
Maire Boris Johnson (Parti conservateur)
Élection 1er mai 2008
réélu 3 mai 2012
Structure
Membres 25
Élection
Système électoral Système mixte
Dernière élection 3 mai 2012

Hôtel de ville de Londres, Londres

Description de cette image, également commentée ci-après

Photographie du lieu de réunion

Divers
Site web http://www.london.gov.uk/

L’Autorité du Grand Londres (en anglais Greater London Authority, abrégé en GLA) est l'administration chargée de la gestion du Grand Londres[1], l'une des neuf régions anglaises.

L'autorité est composée d'un maire élu au suffrage universel direct, actuellement le conservateur Boris Johnson, et de l'Assemblée de Londres, composée de 25 membres, élus pour quatre ans grâce à un scrutin mixte : quatorze membres sont élus au suffrage uninominal dans des circonscriptions, et onze sont élus au scrutin de liste, au niveau régional.

L'édifice[modifier | modifier le code]

L’hôtel de ville de Londres est le siège de l'Autorité du Grand Londres et du maire de Londres. Dessiné par l'architecte Norman Foster, il se situe sur la berge sud de la Tamise près du Tower Bridge et a été inauguré en juillet 2002.

Rôle[modifier | modifier le code]

L'Autorité du Grand Londres est responsable de l'administration stratégique des 1 579 km² du Grand Londres. Elle partage les pouvoirs de gouvernement local avec les conseils des 32 districts de Londres et la Corporation de la Cité de Londres. Elle a été créée pour améliorer la coordination entre les autorités locales du Grand Londres. Le rôle du maire est d'être le représentant unique de la ville. À ce titre, il propose la politique et le budget de l'AGL et nomme les principaux cadres chargés de la capitale tel que ceux du Transport for London et de la London Development Agency. Le but principal de l'Assemblée de Londres est d'examiner minutieusement les actions et décisions du maire qui doit lui rendre compte. Chaque année, l'Assemblée doit également accepter ou modifier le budget du maire.

La GLA ne doit pas être confondue avec la Corporation de la Cité de Londres avec son Lord-maire dont le rôle est essentiellement honorifique et représentatif et qui a autorité seulement sur la Cité de Londres (2,5 km²), l'un des quartiers de la ville. La GLA a une constitution moderne alors que l'organisation de la Cité de Londres a à peine changé depuis le Moyen Âge et est principalement dirigée par les intérêts commerciaux de la Cité.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. De 1986 à 2000 du Local Government Act 1985 jusqu'au Greater London Authority Act 1999, le Grand Londres n'a plus d'administration territoriale unitaire. Chacun des 33 boroughs de Londres s'administre de manière unitaire pour les affaires d'intérêt local tandis que les affaires et questions d'intérêt général d'ordre stratégique sont gérées par des comités de liaison (joint board) et des quangos.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]