Autonomie Liberté Démocratie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Autonomie Liberté Démocratie (en italien, Alleanza Autonomista e Progressista ou Alleanza Democratica Progressista ou encore Alleanza del Galletto) est une liste électorale de la coalition de centre-gauche, alliée à l'Union, constituée à l'occasion des élections générales de 2006 au sein du collège uninominal de la Vallée d'Aoste, et à nouveau présente à celles de 2008.

Coalition[modifier | modifier le code]

Cette coalition s'est formée en vue des élections générales italiennes de 2006, et s'est présentée aussi aux élections générales italiennes de 2008. Aux élections européennes de 2009, elle a représenté la minorité francophone valdôtaine. Suite à l'approbation de la loi électorale plurinominale de 2005, les systèmes d'élection à la Chambre des députés et au Sénat ont été modifiés, avec l'abolition des collèges uninominaux précédents, qui ont été remplacés par un voix de liste au niveau de circonscription. Toutefois, en Vallée d'Aoste la méthode du collège uninominal a été gardée, vu qu'il s'agit de la seule région italienne élisant un seul député et un seul sénateur.

Autonomie Liberté Démocratie est formée par ces partis autonomistes :

et par ces partis de centre-gauche :

Élections politiques[modifier | modifier le code]

Cette liste a élu ses deux représentants, Robert Nicco (député) et Charles Perrin, en obtenant respectivement 43,4 % et 44,2 %. Cette victoire a été encore plus importante en raison du fait qu'elle était complètement inattendue, face à la coalition Vallée d'Aoste Autonomie Progrès Fédéralisme (composée par l'Union valdôtaine, la Fédération autonomiste et Stella alpina), et à leurs candidats Marc Viérin et Auguste Rollandin, sénateur sortant.

Le député Robert Nicco a adhéré à la voix Minorités linguistiques dans le regroupement mixte, tandis que Charles Perrin au groupe Pour les autonomies.

Les deux représentants ont posé leur candidature aussi pour les élections générales de 2008. M. Perrin a subi une défaite en faveur d'Antoine Fosson, de la coalition Vallée d'Aoste Autonomie Progrès Fédéralisme, tandis que M. Nicco a été réélu avec 39,12 % des voix, contre 37,84 % d'Ego Perron.

Élections européennes de 2009[modifier | modifier le code]

L'alliance du coq s'est représentée aux européennes du 6 et 7 juin 2009, avec l'appellation Autonomie Liberté Démocratie en Europe - Communautés alpine. Elle était formée par Vallée d'Aoste Vive, Renouveau valdôtain, Verts valdôtains, Italie des valeurs et Association Loris Fortuna (allié au niveau national à l'Italie des valeurs). Elle a obtenu 27086 voix (0,08 % sur base nationale, 0,31 % dans la circonscription nord-occidentale), dont 10 320 dans la Vallée d'Aoste (18,5 %).

Voir aussi[modifier | modifier le code]