Automatic Double Tracking

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L’Automatic Double Tracking (en anglais: doublement de piste automatique, communément diminué en ADT) est une technique d'enregistrement de musique développée en 1966 par les ingénieurs des studios EMI à la demande des Beatles. Elle consiste à doubler une piste sonore (vocale ou instrumentale) et la décaler très légèrement pour donner l'impression que deux instruments ou voix ont été enregistrées. L'ADT permet de fait au musiciens de ne plus avoir à s'enregistrer deux fois à la suite.