Automate cellulaire de Codd

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'automate cellulaire de Codd est un automate cellulaire décrit par Edgar F. Codd en 1968[1].

Description[modifier | modifier le code]

Les automates cellulaires tirent leur origine de la volonté de John von Neumann de créer un système capable de se dupliquer lui-même. En 1947, von Neumann créa son constructeur universel, automate complexe à 29 états, mais répondant au problème[2].

En 1968, Edgar F. Codd le simplifia avec seulement 8 états en créant l'automate qui porte son nom.

Cet automate fut simplifié par Christopher Langton (en) en 1984 avec la boucle de Langton[3].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  1. Edgar Frank Codd, Cellular Automata, Academic Press, New York (1968)
  2. John von Neumann, The theory of self reproducing automata, A. W. Burks (Ed.), Univ. of Illinois Press, Illinois (1966)
  3. Christopher G. Langton, Self-reproduction in cellular automata, Physica D n° 10 (1984), pp 135-144