AutoIt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
AutoIt
Image illustrative de l'article AutoIt
Logo

Développeur Jonathan Bennett et le groupe AutoIt
Dernière version 3.3.10.2 (30 décembre 2013) [+/-]
Environnement Microsoft Windows
Langue Anglais (En cours de traduction)
Type GUI Langage de script Automatisation
Licence Freeware
Site web www.autoitscript.com/autoit3/

AutoIt (prononcer aow-toh-it)[1] est un langage de script freeware permettant une automatisation sous le système d’exploitation Microsoft Windows. Dans ses premières versions, le logiciel a été principalement destiné à créer des scripts d'automatisation (parfois appelés macros) pour des programmes Microsoft Windows[2]. De tels scripts ont prouvé leur utilité dans l'automatisation de tâches fortement répétitives, comme le déploiement d'un grand nombre de PC avec des instructions d'installation identiques. Avec les versions successives, AutoIt s'est développé pour inclure des améliorations tant dans la conception du langage de programmation que dans les fonctionnalités générales.

Avec la sortie de la version 3 de AutoIt, la syntaxe du langage de programmation a été restructurée pour se rapprocher des langages de la famille BASIC. C'est un langage de troisième génération (en) qui fait appel à un modèle de données classique, utilisant un type de données variable pouvant stocker plusieurs types de données, y compris des tableaux. Il est compatible avec Windows 95/98/ME/NT4/2000/XP/2003/Vista/7. Cependant le support pour les systèmes d'exploitation antérieurs à Windows 2000 a été arrêté depuis la version v3.3.0[3].

Un script peut être compilé en un exécutable compressé autonome, lequel peut alors être exécuté sur des ordinateurs dépourvus de l'interpréteur AutoIt. Un large choix de librairies de fonctions (connues sous le nom d'UDF [4], ou encore "User Defined Functions" pour Fonctions Définies par l'Utilisateur ) sont incluses en standard ou sont disponibles avec un IDE basé sur l'éditeur gratuit SciTE.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

  • Langage de script avec une structure tel que le BASIC pour un environnement de bureautique Windows.
  • Bibliothèques complémentaires et modules pour applications spécifiques.
  • Forum de support en ligne pour les utilisateurs et développeurs de AutoIT.
  • Support des protocoles TCP et UDP.
  • Support des objets COM (Programmation orientée objet).
  • Appels de fonctions dans les DLL Win32.
  • Lancement des applications console et accès aux Flux standard.
  • Inclusions de fichiers dans le script compilé pour être extrait lors du lancement.
  • GUI, création de message et de boites d'entrée.
  • Lecture des sons, mise en pause, redémarrage, arrêt, déplacement, récupération de la position courante du son et de sa longueur.
  • Simulation des mouvements de la souris.
  • Manipulation des fenêtres et des processus.
  • Automatisation de l'envoi de saisie utilisateur et de touches clavier aux applications, aussi bien que les commandes individuelles d'une application.
  • Compilation des scripts en exécutable autonome.
  • Support de l'Unicode depuis la version 3.2.4.0.
  • Support du code 64 bit depuis la version 3.2.10.0.
  • Support des expressions régulières.
  • Fonctionne avec le Contrôle de Compte Utilisateur de Windows Vista, Windows Seven et Windows 8.
  • Conception orientée objet grâce à une bibliothèque[5].

Utilisation[modifier | modifier le code]

Une utilisation populaire d'AutoIt est la production de logiciel utilitaire pour Microsoft Windows. Des tâches communes, comme le contrôle de site Web, le contrôle de réseau, la défragmentation de disques et la sauvegarde, peuvent être automatisées et combinées pour fournir une utilité personnalisée. Il est aussi utilisé pour simuler des applications utilisateurs, par lequel un script AutoIt pilote une application en lieu et place d'un contrôle manuel pendant le test d'un logiciel. Une autre utilisation d'AutoIt est de créer des bots pour les jeux en ligne ou des malwares[6]. Ce type d'utilisation ne faisait pas partie des objectifs du programme et n'est en aucune façon encouragé par les développeurs ainsi que la communauté AutoIt. Certains jeux, pour se prémunir de ce genre de triche, détectent le processus AutoIt et peuvent l'interrompre.

Communauté[modifier | modifier le code]

  • Forum communautaire Anglais d'Autoit (créé le 02/12/2003) :
38000 utilisateurs enregistrés et plus de 780000 messages à août 2010[7].
  • Forum communautaire Français d'Autoit (créé le 20/07/2007) :
2500 utilisateurs enregistrés et plus de 32000 messages à août 2010[8].

Historique simplifié[modifier | modifier le code]

  • Décembre 1997 - Idée d'un programme en C qui peut envoyer des touches clavier.
  • Janvier 1999 - Première version de AutoIt (1.0).
  • Août 1999 - AutoIt v2 et AutoItX.
  • Septembre 1999 - Première version de AutoIt avec compilateur.
  • Décembre 2002 - AutoIt v3 (Bêta publique).
  • Février 2004 - AutoIt v3 (Version Stable).
  • Septembre 2006 - Démarrage de Auto3Lib.
  • Novembre 2007 - Sortie de AutoIt v3.2.10.0, Auto3Lib incorporé dans AutoIt v3
  • Mai 2008 - Sortie de AutoIt v3.2.12.0, incorporation de fonctionnalités GUI.
  • Décembre 2008 - Sortie de AutoIt (et AutoItX) v3.3.0.0.
  • Décembre 2009 - Sortie de AutoIt v3.3.2.0.
  • Janvier 2010 - Sortie de AutoIt v3.3.4.0.
  • Mars 2010 - Sortie de AutoIt v3.3.6.0.
  • Avril 2010 - Sortie de AutoIt v3.3.6.1.
  • Décembre 2011 - Sortie de AutoIt v3.3.8.0.
  • Décembre 2013 - Sortie de AutoIt v3.3.10.2

À l'origine, les développeurs d'AutoIt sortaient le code source sous licence GPL, mais cette pratique a été arrêtée avec la sortie de la version v3.2.0 en août 2006. Ceci laissa la branche du code v3.1 pour le projet[9] AutoHotkey, et maintenant la communauté continue de développer le code sous licence GPL.

Utilitaires principaux[modifier | modifier le code]

À l'installation, une version légère de SciTE est mise en place, mais il vous est possible de rajouter SciTE4AutoIt qui est une version modifiée de SciTE avec une pléthore d'outils complémentaires. SciTE et SciTE4AutoIt permettent de créer des scripts plus facilement grâce, entre autres, à la coloration syntaxique, ainsi qu'à une aide à la saisie apportée par la complétion automatique. Des outils ont aussi été intégrés afin d'aider au maximum le développeur dans la création d'un projet.

  • Koda

Koda fait partie intégrante de SciTE4AutoIt. Il est accessible depuis l'interface de ce dernier par la combinaison de touche ALT+M, mais il peut être lancé indépendamment de celui-ci. Koda permet la construction de l'interface graphique d'un script, en utilisant lui-même une interface graphique conviviale faisant appel à des objets manipulables à la souris.

Exemple de script[modifier | modifier le code]

; Affichage de plusieurs boîtes de dialogue
MsgBox(4096,"Titre", "Message")
MsgBox(0 + 32, "Titre 2", "Message 2") ; signal attention et bouton OK sur la boîte de dialogue
MsgBox(4 + 64, "Titre 3", "Message 3") ; signal information et bouton Oui/Non sur la boîte de dialogue
MsgBox(68, "Titre 4", "Message 4") ; signal information et bouton Oui/Non sur la boîte de dialogue
$input = InputBox( "titre" , "texte") ; l'utilisateur est appelé à rentrer une valeur pour la variable $input
MouseMove(250 , 250 ,5) ; bouge la souris de l'utilisateur à la position 250,250 à la vitesse 5


On peut aussi déplacer la souris :

MouseClick("left",0,1024)
sleep(1500)
MouseClick("left",386,960)
sleep(1500)
MouseClick("left",469,909)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]