Autodérision

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Auto-dérision)
Aller à : navigation, rechercher

Sur les autres projets Wikimedia :

L'autodérision est le fait de se tourner soi-même en dérision. Elle peut être utilisée comme une forme d'humour, ou pour diminuer des tensions interpersonnelles.

Humour[modifier | modifier le code]

Le comédien fait une blague sur lui-même ou sur sa propre culture, sans être guidé par un motif d'estime de soi.

L'autodérision n'est pas considérée comme arrogante ; des comédiens l'utilisent ainsi pour améliorer leur image auprès du public et pour faciliter l'identification des spectateurs avec l'artiste.

Cette forme d'humour est fréquemment associée à l'humour des Belges à l'image de Philippe Geluck, ou du Gouvernement belge. Cette tradition trouverait son origine dans les récits de Till l'Espiègle. Des dérives viseraient à imposer à d'autres une certaine forme d'autodérision, notamment par le truchement d'attentats patissiers. Le plus célèbre étant Noël Godin.[réf. nécessaire]

Ce procédé est utilisé par de nombreux comédiens, dont : Chris Farley, Conan O'Brien, Phyllis Diller, Adam Carolla, Jon Stewart, Artie Lange, Rodney Dangerfield, Woody Allen, David Letterman, Larry David, Jim Gaffigan, The Chaser, Louis CK et, vers la fin de sa carrière, George Burns. Ils ont construit des sketches comiques entièrement consacrés à leur propre perception de leur faible attractivité physique en raison de leur poids, de leur âge, ou de leur manque de succès auprès du sexe opposé.

Exemples[modifier | modifier le code]

"La hausse du pétrole entraîne des inquiétudes chez les handicapés moteurs. C'est d'un goût !" (inventée par une personne en fauteuil roulant; reprise par Coluche)

"Le tas, c'est moi !" (de la part d'un fonctionnaire en surpoids)

Psychologie[modifier | modifier le code]

Le terme d'autodérision peut également désigner des déclarations ironiques à propos de soi-même. Ces déclarations sont parfois destinées à susciter de la part des autres des remarques inverses.

Voir aussi[modifier | modifier le code]