Autómata

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Autómata

Réalisation Gabe Ibáñez
Scénario Gabe Ibáñez
Igor Legarreta
Javier Sánchez Donate
Acteurs principaux
Sociétés de production Green Moon
Nu Boyana Viburno
Pays d’origine Drapeau de l'Espagne Espagne
Drapeau de la Bulgarie Bulgarie
Genre Science-fiction
Sortie 2014
Durée 110 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Autómata est un film de science-fiction hispano-bulgare coécrit et réalisé par Gabe Ibáñez sorti en 2014.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Cadre spatio-temporel[modifier | modifier le code]

En 2021, une éruption solaire de très grande ampleur (EMC) met à bas les télécommunications humaines et conduit à des explosions de centrales nucléaires partout dans le monde, irradiant durablement la Terre et la transformant en un immense désert aride.

En réaction, la société de robotique ROC construit le Pilgrim 7000, un robot humanoïde destiné en premier lieu à construire un mur en vue de protéger une cité constituant le dernier refuge d'une humanité réduite à vingt-et-un millions de personnes. Le fonctionnement de ce robot est basé sur l'intelligence d'ordinateur quantique logé dans sa tête, le biokernel, fondé sur deux protocoles-clés inaltérables :

  • Nul robot ne peut nuire à quelque forme de vie que ce soit
  • Nul robot ne peut se modifier lui-même ou modifier un autre robot

L'action du film se déroule en 2044. Les deux millions de Pilgrim 7000 existants sont désormais au service d'une humanité confinée dans une ville anxiogène où la météorologie est contrôlée par un nuage mécanique n'empêchant pas des pluies acides. La cité, entourée d'un ghetto dont les habitants sont considérés comme à peine humains est sous le contrôle d'une ROC devenue toute-puissante.

L'histoire[modifier | modifier le code]

Après avoir aperçu un robot se réparant seul, un agent lui tire une balle dans la tête, rendant son biokernel apparemment illisible et inutilisable. Jacq Vaucan, agent d'assurance travaillant pour la ROC, est chargé d'enquêter sur l'origine de cette malfaçon, ce qui le conduit à découvrir une série d'anomalies et de comportements étranges de la part des automates.

Au cours de son enquête, il est amené à s'intéresser à un robot soudeur, qui s'immole par le feu devant ses propres yeux, brisant ainsi le second protocole. Ayant relaté ce fait, Jacq n'est pas cru par ses pairs, et poursuit néanmoins sa recherche d'un "Horloger", personne supposée capable d'un exploit technique tel que le contournement théoriquement impossible des protocoles.

Jacq s'aperçoit alors que les Pilgrim 7000 problématiques s'intéressent tous à dérober un type de batterie sphérique rare et très coûteux destiné à équiper des satellites, capable de conférer à ces robots une réelle autonomie. Au cours d'une investigation dans le ghetto visant à découvrir l'Horloger, il rencontre Cleo, un robot féminin issu de pièces de Pilgrim 7000. Au vu du comportement anormal de l'humanoïde, son collègue, l'agent de la ROC ayant détruit le robot dans la première scène du film, commet une bavure supplémentaire en tirant sur Cleo, puis menace Jacq de lui trancher la gorge s'il s'avérait que sa part de la prime ne lui revenait pas.

Devenu méfiant de la ROC, Jacq décide d'aller voir le Docteur Dupré, brillante chercheuse en robotique qui parvient à faire parler le biokernel endommagé du début du film, et à le copier sur le biokernel d'une Cleo, devenue alors capable de se réparer elle-même et d'apprendre extrêmement vite. Suite à cette découverte, alors que Jacq est encore avec elle, deux enfants viennent la tuer, suivis d'hommes en armes. Jacq parvient alors à prendre la fuite à bord d'une voiture pilotée par Cleo, en direction du désert. Au cours de la course-poursuite qui s'ensuit, les assaillants meurent dans un grave accident qui embrase leur automobile, cependant que la voiture de Jacq effectue de mutliples tonneaux.

Cleo étant parvenue à se réparer, elle est appelée par Jacq pour la sauver. N'obéissant pas dans un premier temps, elle est rejointe par trois mystérieux autres robots sortis de nulle part, qui tirent Jacq sur un traineau de fortune fait essentiellement d'un siège de voiture. Jacq, dont la jambe a été fortement touchée par l'accident, est également proche de mourir de faim et de soif. Les robots construisent donc un condensateur d'eau pour lui apporter une eau toutefois insuffisante, ainsi que des petits insectes que Jacq se refuse à manger. L'agent devenu ennemi de Jacq est alors lancé à sa recherche. Lorsque Jacq aperçoit une voiture, il utilise un pistolet de détresse pour indiquer sa position.

La rédaction de la fin de cet article viendra plus tard ;-)

Analyse[modifier | modifier le code]

Trois lois d'Asimov. Place de l'Humanité dans l'évolution. Rôle de la conscience. Définition du vivant et du non-vivant.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Sélections[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]