Aussonne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Aussonne
Le château
Le château
Blason de Aussonne
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Midi-Pyrénées
Département Haute-Garonne
Arrondissement Arrondissement de Toulouse
Canton Canton de Grenade
Intercommunalité Communauté urbaine de Toulouse Métropole
Maire
Mandat
Lysiane Maurel
2014-2020
Code postal 31840
Code commune 31032
Démographie
Gentilé Aussonnais
Population
municipale
6 548 hab. (2011)
Densité 476 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 41′ 05″ N 1° 19′ 14″ E / 43.6847222222, 1.3205555555643° 41′ 05″ Nord 1° 19′ 14″ Est / 43.6847222222, 1.32055555556  
Altitude Min. 119 m – Max. 171 m
Superficie 13,76 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Haute-Garonne

Voir sur la carte administrative de Haute-Garonne
City locator 14.svg
Aussonne

Géolocalisation sur la carte : Haute-Garonne

Voir sur la carte topographique de Haute-Garonne
City locator 14.svg
Aussonne

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Aussonne

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Aussonne
Liens
Site web Site officiel

Aussonne est une commune française située dans le département de la Haute-Garonne, en région Midi-Pyrénées.

Ses habitants sont appelés les Aussonnais.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Commune de l'aire urbaine de Toulouse située dans son unité urbaine sur l'Aussonnelle, à 17 km au nord-ouest de Toulouse, près de la ville de Blagnac.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Aussonne
Daux Merville Seilh
Mondonville Aussonne Beauzelle
Mondonville Cornebarrieu Blagnac

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

L'altitude de la commune varie entre 119 et 171 mètres[1].

Hydrographie[modifier | modifier le code]

La commune est arrosée par l'Aussonnelle et son affluent le Ruisseau du Gajea qui confluent sur son territoire.

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

  1. Transport en commun : Une ligne de bus Tisséo relie la commune au tramway toulousain :

la ligne Liste des lignes de bus de Toulouse 71​​​​​​​​​​​​​​​ part de la station de tramway Andromède-Lycée à Blagnac jusqu'au quartier des Agassines.

  1. Une ligne du Réseau Arc-en-ciel traverse Aussonne :

la ligne 62.

  1. Deux lignes de transports à la demande desservent également Aussonne :

la ligne TAD de l'agglomération toulousaine 118 ; la ligne TAD de l'agglomération toulousaine 120.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

L'origine d'Aussonne est très ancienne sans qu'aucun document ne permette de déterminer l'époque de sa fondation. Le plus ancien titre qui parle d'Aussonne est un acte d'échange passé entre le roi Philippe le Bel et un certain Géraud Balène, chevalier quercynois que le roi avait nommé surintendant des finances dans la sénéchaussée de Toulouse. Pour se libérer des dettes qu'il avait envers le roi, Géraud Balène donna à celui-ci, un certain nombre de ses terres, dont Aussonne... Le premier d'une longue série d'échanges entre familles nobles.

Le dernier seigneur d'Aussonne fut Samuel-Jacques-Louis-Jean-François d' Aubuisson. Avocat et conseiller au Parlement de Toulouse qui fut condamné à mort en 1794 par le tribunal révolutionnaire de Paris.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Commune faisant partie de la cinquième circonscription de la Haute-Garonne.

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1892   Jean Gazagne    
1905   Raymond Eychène    
1919   Pierre Barthes    
1935   Joseph Denux    
1944   Elie Rabinovici    
1945   Pierre Denis    
1977   Guy Salières    
mars 1995 2001 Michel Socasau RPR  
mars 2001 en cours Lysiane Maurel PS  

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

La ville connait une forte évolution démographique depuis 1970.

En 2015 , on estime la population d'Aussonne à 10 000 habitants.

En 2011, la commune comptait 6 548 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
465 435 463 539 553 661 647 672 691
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
680 682 671 652 640 622 628 572 556
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
538 522 496 427 448 418 447 498 521
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2011
661 873 1 952 3 636 4 000 4 220 5 391 5 556 6 548
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[2] puis Insee à partir de 2004[3].)
Histogramme de l'évolution démographique


Enseignement[modifier | modifier le code]

Le collège Germaine Tillion est un collège public situé route de Merville, au Nord de la ville.

École primaire Jules Ferry A et B.

Une deuxième école primaire en construction verra le jour à la rentrée 2015 dans le quartier Prunel.

Une école maternelle Louise Michel et une autre dans l'enceinte Jules Ferry B.

Trois crèches ; Prunel ,Prestillou et une crèche associative.

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

Vide-grenier le 1er juin , organisé par le foyer rural.

JAZZ sur son 31 à la salle des fêtes Joseph-Bernès.

Festival la Voix et la Main.

Santé[modifier | modifier le code]


Activités sportives[modifier | modifier le code]

Siège social deu Tolosa Despòrt Gaelic

Écologie et recyclage[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

La proximité d'Aussonne avec l'aéroport de Blagnac a permis à cette commune de bénéficier de la croissance d'Airbus. Aussonne fait d'ailleurs partie du projet Blagnac Constellation, et du site du futur parc des expositions de Toulouse[4].

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Aussonne

Son blasonnement est : De gueules à l'agneau pascal d'or, brochant sur une hampe du même posée en pal et sommée d'une croix occitane.

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]