Aurelio Fierro

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fierro.

Aurelio Fierro, né le 13 septembre 1923 à Montella et mort le 11 mars 2005 à Zurich, est un chanteur et acteur italien, spécialisé dans le répertoire de la chanson napolitaine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Originaire de Montella, dans la province d'Avellino, où sa famille avait une entreprise de bâtiment et où l'un de ses oncles avait ouvert un cinéma-théâtre, il débuta en 1951 en se classant premier sur six-cents candidats lors d'un concours de voix nouvelles. Cette victoire lui permit de signer un contrat avec la firme Durium (it) pour laquelle il enregistra une série de chansons en napolitain et en italien. En 1952 il remporta avec la chanson Rrose, poveri rrose! le premier festival de Castellammare di Stabia ce qui le décida à abandonner la profession d'ingénieur pour se consacrer à la musique. Son premier grand succès fut Scapricciatiello. Vint ensuite la célèbre Lazzarella, écrite par Domenico Modugno, qui fut également un succès cinématographique.

Fierro a participé à six éditions du festival de la chanson italienne de Sanremo en 1958, 1959, 1961, 1962, 1963 et en 1964, et à plusieurs éditions du festival de la chanson napolitaine dont il fut cinq fois vainqueurs. Sa chanson Guaglione, chantée en duo avec Grazia Gresi (it) au festival de Naples fut traduite en plusieurs langues grâce aux tournées que le chanteur fit aux États-Unis et au Canada au bénéfice des colonies d'immigrés italiens de la fin des années 1950 sur le continent nord-américain. Cet air le rendit populaire jusque dans les pays d'Europe de l'Est et au Japon. La version française fut chantée par Dalida sous le titre de Bambino. L'un de ses derniers succès, présenté lors du festival de Naples en duo avec Giorgio Gaber, 'A pizza, est également connu à l'étranger.

Il a joué au cinéma avec des acteurs comme Tina Pica, Pupella Maggio, Nino Manfredi, Sylva Koscina.

Il fut également éditeur discographique, fondant et dirigeant la maison d'édition King (it), qui connut, entre les premières années 1960 et la première moitié des années 1970 une importance notable au niveau national avec Peppino Gagliardi (it). En 1976, pour commémorer la disparition du compositeur Salvatore Mazzocco (it), la maison d'édition discographique Durium dédia à ce dernier l'album La Napoli di Salvatore Mazzocco : cantano Aurelio Fierro, Mirna Doris, Mario Trevi[1].

Il ouvrit en Italie et en Amérique Latine une chaine de restaurants 'A canzuncella qui, surtout le samedi soir, se remplissait de clients à l'occasion de son dinner show. Féru de culture et de traditions, il voulut fonder, toujours à Naples, un musée de la chanson annexé à un petit théâtre pour les touristes mais son projet n'aboutit pas. En 2002, il participa au prix Carosone (it) à l'occasion de l'une de ses dernières apparitions.

Il est mort en 2005 des suites d'une congestion cérébrale. Il est inhumé dans le sud de la France. Article de La Repubblica, 11 mars 2005[2].

Discographie[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La Napoli di Salvatore Mazzocco : cantano Aurelio Fierro, Mirna Doris, Mario Trevi (Durium serie cicala, BL 7126)
  2. (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]