Aurelia Frick

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Aurelia Frick
Aurelia Frick en septembre 2008.
Aurelia Frick en septembre 2008.
Fonctions
Ministre de la Justice
En fonction depuis le 24 mars 2009
Premier ministre Klaus Tschütscher
Ministre des Affaires étrangères
En fonction depuis le 24 mars 2009
Premier ministre Klaus Tschütscher
Prédécesseur Rita Kieber-Beck
Ministre de la Culture
En fonction depuis le 24 mars 2009
Premier ministre Klaus Tschütscher
Biographie
Date de naissance 19 septembre 1975 (39 ans)
Nationalité liechtensteinoise
Diplômé de Université de Fribourg
Université de Bâle

Aurelia Frick, née le 9 septembre 1975, est le membre du gouvernement du Liechtenstein chargé de la Justice, des Affaires étrangères et de la Culture.

Éducation[modifier | modifier le code]

Frick étudia la droit à l'Université de Fribourg en Suisse où elle obtint son diplôme en 1999. Elle présenta une thèse sur la fin du mandat à l'Université de Bâle et passa un examen de juriste dans le canton de Zurich[1].

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Frick est membre du Parti progressiste des citoyens. Elle fut nommée à l'âge de 34 ans ministre de la Justice, des Affaires étrangères et de la Culture à la suite des élections parlementaires de février 2009[2]. Frick devint ainsi un des cinq ministres du Liechtenstein et une des deux femmes membres du cabinet (l'autre étant Renate Müssner). On s'attend à ce qu'elle poursuive les réformes du droit civil et pénal du Liechtenstein[3].

Autres fonctions[modifier | modifier le code]

Après ses études, Frick travailla à Zurich dans un cabinet juridique puis comme directeur juridique d'une société de ressources humaines.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Minister Dr Aurelia Frick » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?). Consulté le 20130318
  2. (de) « Liechtenstein : Regierung ist im Amt » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), ORF.at, 25 mars 2009. Consulté le 22 juin 2009
  3. (en) « New Government has taken up its work » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Diplomacy Monitor, 30 mars 2009. Consulté le 24 juin 2013

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]