Aulerques

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Aulerques - latin Aulerci - sont un ensemble de quatre peuples gaulois, dont trois sont voisins, établis entre la rive gauche de la Seine et la Loire.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom des Aulerci peut être basé sur un radical gaulois *lergo- « trace »[1], lerc- se serait substitué à lerg-, postulé par le vieux breton lerg « suite, trace », breton lerc'h « trace », le cornique lergh, même sens, le vieil irlandais lorg « trace », lerg « sentier, route »[2]. L'élément Au- représente certainement le préfixe au-, préfixe ablatif exprimant la séparation et l'éloignement, comparable aux préfixes vieil irlandais ó-, ua-, latin au-, etc., à moins qu'en celtique, il ne s'agisse d'une contraction de apo > au cf. grec apó[3]. Le sens global d’Aulerci serait « ceux qui sont loin de leurs traces »[4],[2].

Répartition et description[modifier | modifier le code]

Ces quatre peuples (dont les trois derniers étaient membres de la fédération armoricaine) sont :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Xavier Delamarre, Dictionnaire de la langue gauloise. Une approche linguistique du vieux-celtique continental, Paris, éditions Errance, 2003. p. 198 - 199.
  2. a et b Xavier Delamarre, op. cit.
  3. Xavier Delamarre, op. cit., p. 60 et 199.
  4. Pierre-Yves Lambert, La Langue gauloise, Paris, éditions Errance, 1994, p. 36.
  5. Jules César, Commentaires sur la Guerre des Gaules, Livre VII, 75.
  6. (Jules César, Commentaires sur la Guerre des Gaules, Livre III, 10.
  7. (Jules César, Commentaires sur la Guerre des Gaules, Livre III, 17.