Auguste Belloc

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Auguste Belloc (Montrabé, 1800 - Paris, 1867) est un photographe français connu pour ses photographies de nus.

Biographie[modifier | modifier le code]

Belloc fait ses études au lycée Louis-le-Grand à Paris et s'intéresse à la photographie dès 1845, plus particulièrement au procédé du collodion humide. Bon perdant, devant les succès de Frederick Scott Archer, il nomme ce procédé le Archerotype.

En 1853, il publia à compte d'auteur un Traité théorique et pratique du procédé au collodion en photographie.

Belloc a plusieurs studios (boulevard Montmartre, rue de Lancry) et est l'un des membres fondateurs de la Société héliographique (1851) et l'un des premiers membres de la Société française de photographie (fondée en 1854), qu'il rejoint en 1855.

Expositions[modifier | modifier le code]

2004, La Collection Ordóñez Falcón - Une passion partagée, Le Botanique, Bruxelles.


Collections[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Sylvie Aubenas et Philippe Comar, Obscénités, photographies interdites d'Auguste Belloc, Éditions Albin Michel, 2001 (ISBN 978-2226119612)
  • Auguste Belloc: Les quatre branches de la photographie. Traité complet théorique et pratique des procédés de Daguerre, Talbot, Niepce de Saint-Victor et Archer, précédé des annales de la photographie et suivi d'éléments de chimie et d'optique appliqués à cet art. Paris : [Auguste Belloc], 1855. (Lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]