Auguste Belloc

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Auguste Belloc (Montrabé, 1800 - Paris, 1867) est un photographe français connu pour ses photographies de nus.

Biographie[modifier | modifier le code]

Belloc fait ses études au lycée Louis-le-Grand à Paris et s'intéresse à la photographie dès 1845, plus particulièrement au procédé du collodion humide. Bon perdant, devant les succès de Frederick Scott Archer, il nomme ce procédé le Archerotype.

En 1853, il publia à compte d'auteur un Traité théorique et pratique du procédé au collodion en photographie.

Belloc a plusieurs studios (boulevard Montmartre, rue de Lancry) et est l'un des premiers membres de la Société Française de Photographie (fondée en 1854), qu'il rejoint en 1855.

Expositions[modifier | modifier le code]

2004, La Collection Ordóñez Falcón - Une passion partagée, Le Botanique, Bruxelles.


Collections[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Sylvie Aubenas et Philippe Comar, Obscénités, photographies interdites d'Auguste Belloc, Éditions Albin Michel, 2001 (ISBN 978-2226119612)
  • Auguste Belloc: Les quatre branches de la photographie. Traité complet théorique et pratique des procédés de Daguerre, Talbot, Niepce de Saint-Victor et Archer, précédé des annales de la photographie et suivi d'éléments de chimie et d'optique appliqués à cet art. Paris : [Auguste Belloc], 1855. (Lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]