Auguste Bérard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bérard.

Auguste Bérard, né à Varrains (Maine-et-Loire) le 1er août 1802 et mort à Paris le 14 octobre 1846, est un chirurgien français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'un médecin militaire[1], il fut professeur de clinique chirurgicale à la Faculté de Paris et, à partir de 1817, membre du Conseil d'Hygiène publique et de Salubrité. Il entreprit avec Charles Denonvilliers un Compendium de chirurgie pratique qui est resté classique. Il est élu membre de l'Académie de médecine en 1838[2]

Son frère est le médecin Pierre Honoré Bérard.

Éponymie[modifier | modifier le code]

  • Lois [d'ossification] de Bérard[3]

Œuvres et publications[modifier | modifier le code]

  • (la) De corporibus extraneis in tractu aereo admissis, typis Hippolyti Tilliard, 1830.(Texte intégral.)
  • Des divers engorgements du testicule, Locquin (Paris), 1834.(Texte intégral.)
  • Du diagnostic dans les maladies chirurgicales,[Thèse présentée au concours pour une chaire de clinique externe] Béchet jeune (Paris), 1836. (Texte intégral.)
  • Des causes qui retardent ou empêche la consolidation des fractures, et des moyens de l'obtenir, Locquin (Paris), 1833. (Texte intégral.)
  • Diagnostic différentiel des tumeurs du sein, Germer Baillière, (Paris), 1842. (Texte intégral.)
  • Maladies de la glande parotide et de la région parotidienne. Opérations que ces maladies réclament, Germer Baillière (Paris), 1841. (Texte intégral.)
  • Texture et développement des poumons, Félix Locquin (Paris), 1836. (Texte intégral.)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Bérard », in: Anatomie descriptive et dissection par Joseph-Auguste Fort (1835-1920), Vigot frères (Paris), 1902, p. 1008, disponible sur Gallica
  2. Auguste Bérard dans le site de la Bibliothèque de l'Académie de médecine.
  3. Anatomie descriptive et dissection, Joseph-Auguste Fort(1835-1920), Vigot frères (Paris), 1902, p. 981, disponible sur Gallica

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dr Desormeaux: « Éloge de Bérard (Auguste) », in: Bulletins de la Société anatomique de Paris (1826) Société anatomique de Paris, Moquet (Paris), 1846, p. 462-68, disponible sur Gallica.
  • M. Gimelle: « Discours prononcé sur la tombe d'Auguste Bérard », in: Bulletin de l'Académie nationale de médecine, Académie nationale de médecine (France), J.-B. Baillière (Paris), Masson (Paris), t. 12, 1847, p. 69-71,disponible sur Gallica.
  • Larousse : Grand Dictionnaire Universel du XIXe siècle (15 vol. Paris 1863-1890).

Liens externes[modifier | modifier le code]