Auguste-Léopold Protet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le contre-amiral Auguste-Léopold Protet (1808-1862) est un officier de marine français, fondateur de la ville de Dakar (Sénégal).

Biographie[modifier | modifier le code]

Né le à Saint-Servan (Saint-Malo), Léopold Protet fait ses études au collège d'hydrographie de Saint-Malo puis au collège de marine d'Angoulême à partir de 1824.

Carrière[modifier | modifier le code]

Il commence à naviguer en 1827, notamment le long des côtes d'Afrique.

Il est gouverneur du Sénégal du au , mais André César Vérand le représente entre et le .

Nommé commandant de la division navale des côtes occidentales d'Afrique et commandant supérieure de l'île de Gorée en , il prend possession de la péninsule du Cap-Vert et crée un établissement français le , près du modeste village de pêcheurs de Dakar.

Ayant quitté les côtes africaines le , il part en Extrême-orient et participe à la prise de Pékin le , sous les ordres du vice-amiral Charner.

Nommé contre-amiral le , il commande la division navale des mers de Chine.

Il entreprit de dégager Shanghaï assiégée par les Taiping.

Grièvement blessé au cours d'un assaut contre la ville fortifiée de Né-Kiaio, il meurt à Shanghai (Chine) le . Ses obsèques y sont célébrées le . Le son corps est rapatrié et transféré au cimetière de sa ville natale, Saint-Servan.

Il était commandeur de la Légion d'honneur.

Postérité[modifier | modifier le code]

En 1863 son nom est donné à la place centrale de Dakar, rebaptisée depuis place de l'Indépendance.

Plusieurs bâtiments[1] de la Marine nationale ont porté son nom. Le dernier Protet, en service de 1963 à 1992, est un des 9 avisos escorteur de la classe Commandant Rivière.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jacques Charpy, « Le contre-amiral Léopold Protet (1808-1862) et l'expansion coloniale de la France », Société d'histoire et d'archéologie de l'arrondissement de Saint-Malo, Annales, 2004
  • Yves-Jean Saint-Martin, Le Sénégal sous le Second Empire, Karthala, 2000, 680 p. (ISBN 2865372014)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Bâtiments ayant porté le nom de Protet (www.netmarine.net)