Auguste-François Maunoury

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Maunoury.

Auguste-François Maunoury est un helléniste et exégète français, né à Champsecret (Orne) le 30 octobre 1811 et mort à Sées (Orne) le 17 novembre 1898.

Biographie[1][modifier | modifier le code]

Il a suivi des études classiques au séminaire préparatoire à Séez, établissement dans lequel il est revenu après ses études théologiques et où il a passé la totalité de sa longue carrière sacerdotale. Jusqu'en 1852, il a enseigné les lettres classiques avec succès, puis est devenu professeur de rhétorique, une position qu'il a occupée pendant vingt-deux années.

Pendant cette période, suivant les progrès des études helléniques en France et en Allemagne, il a composé, édité et révisé les travaux (« Grammaire de la Langue Grecque » ; « Chrestomathie » etc.) qui l’ont révélé être un des meilleurs spécialistes du Grec de son temps.

Vers 1866, Maunoury a commencé son travail en tant que commentateur de l’Écriture Sainte, en traitant quelques sections de l'Évangile dans la « Semaine Catholique » de son diocèse d’origine ; mais c’est seulement après 1875, qu'il s'est donné entièrement à la poursuite des études bibliques. En 1877, il est devenu chanoine de la cathédrale de Séez ; et l'année suivante, il a commencé à éditer ses commentaires relatifs aux Épîtres du Nouveau Testament.

Ces commentaires sont parus dans cinq volumes, comme suit : (1) « Commentaires sur L'Épître aux Romains» (Paris, 1878) ; (2) « Commentaires sur les deux Épîtres aux Corinthiens » (Paris, 1879) ; (3) « Commentaires sur les Épîtres aux Galates, aux Éphésiens, aux Phillippiens, aux Colossiens, et aux Thessaloniciens » (Paris, 1880) ; (4) « Commentaires sur les Épîtres à Timothée, à Tite, à Philémon, aux Hébreux» (Paris, 1882) ; (5) « Commentaires sur les Épîtres Catholiques de St Jacques, St Pierre, St Jean et St Jude » (Paris, 1888). En expliquant le texte sacré, il a fait une excellente utilisation de sa grande connaissance de la grammaire grecque et des auteurs, s'est servi principalement des commentaires de saint Jean Chrysostome et Théodoret, et est toujours resté un théologien éclairé et sûr. En 1894, il a édité sa « COM. in Psalmos » (2 vols., Paris), un travail latin, écrit avec l'élégance, presque exclusivement sur la base du Vulgate et de la Septante. Sa seule contribution à l'apologétique est un volume intitulé « Soirées d’automne ou la Religion prouvée aux gens du monde» (Paris, 1887).

Bibliographie[2][modifier | modifier le code]

Enseignement des langues[modifier | modifier le code]

  • Chrestomathie ou Recueil de morceaux gradués tirés des auteurs grecs, à l'usage des commençants, avec dictionnaire. Delagrave / Poussielgue / Dezobry et Magdeleine / Poussielgue-Rusand, Paris, 1856.
  • Cours de versions graduées sur la Grammaire grecque, à l'usage des commençants. Delagrave, Paris, 1882.
  • Anthologia parva, seu Florilegium, radices linguae graecae continens, in latinum versa, Poussielgue / Tandou, Paris, 1865.
  • Chrestomathie ou Recueil de morceaux gradués tirés des auteurs grecs... Traduction française. Gigord, de / Poussielgue, Paris, 1878.
  • Corrigés des Thèmes gradués sur la Grammaire grecque. Delagrave / Dezobry et Magdeleine / Poussielgue-Rusand, Paris, 1853.
  • De l'enseignement de la langue grecque dans les petits séminaires. Bailly, Paris, 1847.
  • De la manière d'apprendre les mots grecs, lettres à un chef d'institution. Firmin-Didot / Poussielgue / Dezobry et Magdeleine / Poussielgue-Rusand, Paris, 1857.
  • Dictionnaire des racines grecques et de leurs principaux dérivés servant de lexique à l'Anthologie. Poussielgue / Poussielgue-Rusand, Paris, 1862.
  • Éléments de la Grammaire latine de Lhomond, revue et mise dans un ordre plus conforme aux principes de la langue française. Poussielgue / Pelagaud / Poussielgue-Rusand, Lyon / Paris, 1852.
  • Exercices sur le premier livre de la Petite anthologie. Bonaventure, Paris, 1854.
  • Grammaire de la langue grecque. Delagrave / Poussielgue / Dezobry et Magdeleine / Poussielgue-Rusand / Dezobry et Tandou, Paris, 1846.
  • Petite anthologie ou Recueil de fables, descriptions, pensées, épigrammes, contenant les racines de la langue grecque. Delagrave / Poussielgue / Pelagaud / Dezobry et Magdeleine / Poussielgue-Rusand / Dezobry et Tandou, Lyon / Paris, 1849.
  • Petite anthologie ou Recueil de fables, descriptions, pensées, épigrammes, contenant les racines de la langue grecque... Traduction. Delagrave / Gigord, de / Pelagaud / Dezobry et Magdeleine / Poussielgue-Rusand, Lyon / Paris, 1850.
  • Petite anthologie, traduction juxtalinéaire suivie d'une traduction latine. Poussielgue, Paris, 1884.
  • Prosodie grecque contenant la quantité et la métrique. Delagrave, Paris, 1883.
  • Thèmes gradués sur la Grammaire grecque, avec dictionnaire. Delagrave / Poussielgue / Tandou / Dezobry et Magdeleine / Poussielgue-Rusand, Paris, 1852.
  • Lettre sur la versification hébraïque. Extrait des ″Études catholiques″. Bar-le-Duc : Œuvre de Saint-Paul, 1880.
  • Méthode réciproque appliquée à l'enseignement de la langue grecque. Le Mans : impr. de Julien, Lanier et Cie, 1849.
  • Exercices gradués sur la grammaire française, Paris : Poussielgue frères, 1858


  • Hernández, Eusebio et Restrepo, Félix (1887-1965). Llave del griego  : comentario semántico, etimología y sintaxis. Bogotá : Instituto Caro y Cuervo, 1987. (Contient le texte original en grec de A. F. Maunoury "Anthologia mikra" et sa traduction en espagnol)

Traductions[modifier | modifier le code]

  • Saint Jean Chrysostome. Homélie sur la disgrâce d'Eutrope. Traduction française. Paris : Poussielgue, 1848.
  • Saint Grégoire de Nazianze. Panégyrique des Macchabées... Paris, 1849
  • Saint Athanase. Vie de saint Antoine traduite en français. Édition : Ed. Classique.Paris : Dezobry, E. Magdeleine, 1858
  • Saint Basile de Césarée. Discours aux jeunes gens sur l'utilité qu'ils peuvent retirer de l'étude des auteurs profanes. Paris : Dezobry, (1847).
  • Pie IX. Traduction en langue grecque... de la bulle ″Ineffabilis″... Paris, 1869.

Édition de textes[modifier | modifier le code]

  • Aristote. Poétique. Texte grec, avec notes... par M. l'abbé Maunoury,... Chapitres I-IX. Paris : Poussielgue, 1879.
  • Cicéron. Selecta Marci Tullii Ciceronis opera. Pars quarta ad usum rhetoricorum. Recensuit ac notis illustravit A.-F. Maunoury,... Parisiis : apud viduam Poussielgue-Rusand, 1862
  • Saint Ambroise. Ambrosii Epistolae et Symmachi Relatio de ara Victoriae ; ad usum studiosae juventutis edidit... A. F. Maunory,... Parisiis : apud Vam Poussielgue-Rusand, 1854
  • Girard, Antoine-Gervais (Abbé). Préceptes de rhétorique... Paris, 1859
  • Charles François Lhomond. Grammaire française de Charles François Lhomond revue, corrigée et complétée 2e édition.Paris : Vve Poussielgue-Rusand, 1860.
  • Charles François Lhomond. Éléments de la grammaire latine de Charles François Lhomond. Nouvelle édition, revue. Paris : Vve Poussielgue-Rusand, 1861
  • Jean-Baptiste Rousseau. Œuvres choisies, suivies des meilleures Odes de Malherbe, Lefranc et autres lyriques français. Édition annotée. Paris : Poussielgue frères, 1870.
  • Saint Athanase. Vie de saint Antoine. Édition annotée. Paris : Dezobry, E. Magdeleine et Cie, (1858).
  • Platon. Apologie de Socrate / texte grec avec notes par A.F. Maunoury. Paris : Poussielgue frères, 1883.
  • Evangile selon Saint Luc, texte grec, édition revue, par A. F. Maunoury... Paris : Ve [...] Rusand, 1855
  • Saint Cyprien de Carthage. Caecili Cypriani liber de mortalitate, cui accessit epistola ad confessores. Edidit ac notis illustravit ad usum studiosae juventutis A. F. Maunoury,... Parisiis : vidua Poussielgue-Rusand, 1855.
  • Saint Augustin. Rhetorica sacra  ; sive sancti Augustini De doctrina christiana liber quartus : ad usum studiosae juventutis / ed. ac notis illustravit A.-F. Maunoury,...Texte en latin annoté en français. Parisiis : apud viduam Poussielgue-Rusand, 1854.
  • Epitome de Caesaribus. Paris : Vve Poussielgue-Rusand, 1860.

Tragédies[modifier | modifier le code]

  • Daniel, tragédie. Paris, Vve Poussielgue-Rusand, 1857.
  • Thomas Morus, tragédie. Paris : Vve Poussielgue-Rusand, 1863

Commentaires bibliques[modifier | modifier le code]

  • Commentaire sur l'Épître de saint Paul aux Romains. Paris : Bloud et Barral, 1878.
  • Commentaire sur les deux Épîtres de saint Paul aux Corinthiens. Paris : Bloud et Barral, 1879
  • Commentaire sur les Épîtres catholiques de S. Jacques, S. Pierre, S. Jean et S. Jude. Paris : Bloud et Barral, 1888.
  • Commentaire sur les Épîtres de saint Paul à Timothée, à Tite, à Philémon, aux Hébreux. Paris : Bloud et Barral, 1882.
  • Commentaire sur les Épîtres de saint Paul aux Galates, aux Éphésiens, aux Philippiens, aux Colossiens et aux Thessaloniciens. Paris : Bloud et Barral, 1881.
  • Commentarius in Psalmos. Parisiis : apud Bloud et Barral, (1894).
  • Réponse d'un grammairien à un docteur en théologie sur l'interprétation du texte de saint Paul ″in quo omnes peccaverunt″. Bar-le-Duc : impr. de Bertrand, 1877.

Religion[modifier | modifier le code]

  • Patrie de Saint Latuin. Séez : Impr. de Montauzé, 1873.
  • Preuves populaires de l'existence de Dieu, 4e édition. Paris : Poussielgue frères, 1889.
  • Abrégé des preuves de la religion. Poussielgue-Rusand, Paris / Sèez, 1863
  • Histoire ecclésiastique par demandes et par réponses, depuis Jésus-Christ jusqu'à nos jours, avec cartes. Poussielgue, Paris, 1869.
  • Soirées d'automne ou la Religion prouvée aux gens du monde. Poussielgue-Rusand, Paris, 1864, 222 p.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Monsieur l’Abbé Maunoury, chanoine de Séez, dans La Semaine catholique du diocèse de Séez, 25 octobre 1898, pp. 755-764.
  • Auguste-François Maunoury, dans The Catholic encyclopedia, an international work of reference on the constitution, doctrine, discipline, and history of the Catholic Church, New York, R. Appleton, 1907-1912.
  • Rémy Guérinel, L’apprentissage du grec par Auguste-François Maunoury (1811-1898) en dialogue avec l’œuvre de Marcel Jousse (1886-1961) dans Translatio. La transmission du grec entre tradition et modernité. (Textes réunis par Pascale Hummel). Paris, Philologicum, 2009, pp. 35-51.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Traduction de l’article Auguste-François Maunoury en anglais sur Catholic Encyclopedia
  2. INRP - Service d'Histoire de l'éducation : Banque de données Emmanuelle.