August Wöhler

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Wöhler.
Courbe de fatigue de Wöhler, représentant en échelles logarithmiques la contrainte à rupture en fonction du nombre de cycles de chargement.

August Wöhler, né le 22 juin 1819 à Soltau, mort le 21 mars 1914 à Hanovre, était un ingénieur allemand spécialisé dans le comportement mécanique des fontes et des aciers, notamment connu pour ses travaux sur la fatigue des métaux. Il a laissé son nom à la courbe de Wöhler, qui donne la contrainte appliquée en fonction du nombre de cycles à rupture.

Jusqu'à ce que Wöhler découvre cette relation, de nombreux accidents (particulièrement de chemins de fer) s'étaient produit par rupture des essieux, car on pensait que ces pièces étaient correctement calculées avec les formules classiques (statiques) de la résistance des matériaux.

Le 19 octobre 1875, la locomotive Amstetten desservant la ligne Salzbourg-Linz dérailla : la cause de l'accident était la ruine par fatigue d’un train de roulement. On ignorait alors que la charge de rupture cyclique d’un matériau est inférieure à sa charge de rupture statique : il devait revenir à August Wöhler de mettre ce fait en évidence.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]