August Klughardt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

August Klughardt

Description de cette image, également commentée ci-après

Quintette op.79 - 1. Allegro non troppo
Quintette op.79 - 2. Allegro vivace
Quintette op.79 - 3. Andante grazioso
Quintette op.79 - 4. Adagio - Allegro molto vivace
Joué par le Soni Ventorum Wind Quintet (en)
Des difficultés à utiliser ces médias ? Des difficultés à utiliser ces médias ?
Naissance
Köthen, Drapeau du Royaume de Saxe Royaume de Saxe
Décès (à 54 ans)
Roßlau, Empire allemand Empire allemand
Activité principale Compositeur, chef d'orchestre

August Klughardt est un musicien et compositeur allemand, né à Köthen le et mort à Roßlau le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Klughardt, qui est né à Köthen, a pris ses premières leçons de piano et de solfège à l'âge de 10 ans. Bientôt, il commence à composer ses premiers morceaux, qui ont été joués par un cercle de musique que Klughardt avait fondé à l'école. En 1863, sa famille a déménagé à Dessau. Un an plus tard, Klughardt faisait ses débuts comme pianiste.

Après avoir achevé ses études, il s'est installé à Dresde en 1866. Là, il a pris d'autres leçons et fait connaître ses compositions au public pour la première fois. Un an plus tard, il a commencé à gagner sa vie en tant que chef d'orchestre. Dans un premier temps, il a travaillé au théâtre municipal de Posen (Poznań) pendant une saison, puis à Neustrelitz pour une autre saison, et enfin à Lübeck pendant plusieurs mois. De 1869 à 1873, il a travaillé au théâtre de la cour de Weimar. Là, il a fait connaissance de Franz Liszt, rencontre qui a été très importante pour son développement créatif. En 1873, il est retourné à Neustrelitz où il est devenu chef d'orchestre. Il a été nommé directeur en 1880. En 1876, il a assisté au premier Festival de Bayreuth.

De 1882 à la fin de sa vie, il a été directeur de la musique à la cour de Dessau. En 1892 et 1893, il a dirigé Der Ring des Nibelungen de Richard Wagner. Il a reçu de nombreuses distinctions dans ses dernières années : il a été nommé membre de l'Académie des arts de Berlin en 1898 et il a été fait docteur honoris causa par l'Université d'Erlangen. Il a également été sollicité pour diriger la Singakademie de Berlin, mais il a refusé cette offre. Klughardt est mort subitement en Roßlau à l'âge de 54 ans.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Il a composé 5 symphonies, 4 opéras ainsi que des pièces de musique de chambre.

Symphonies
  • Waldleben, symphonie (1871)
  • Symphonie nº 1, Op. 27 Lenore (1873)
  • Symphonie nº 2 en fa mineur, Op. 34 (1876)
  • Symphonie nº 3 en ré majeur, Op. 37 (ca. 1880)
  • Symphonie nº 4 en ut mineur, Op. 57 (1897)
  • Symphonie nº 5 en ut mineur, Op. 71 (1897, arrangement du Sextet opus 58)
Autres œuvres pour orchestre
  • Sophionisbe, ouverture, Op. 12 (1869)
  • Die Wacht am Rhein. Siegesouvertüre, Op. 26 (1871)
  • Suite en la mineur, Op. 40 (1883)
  • Auf der Wanderschaft, suite, Op. 67 (1896, initialement pour piano)
  • Concerto pour violon en ré majeur, Op. 68 (ca. 1895)
  • Concerto pour violoncelle en la mineur, Op. 59 (ca. 1890)
  • Konzertstück pour hautbois et orchestre en fa majeur, Op. 18 (ca. 1870)
  • Romance pour clarinette basse et orchestre
Opéras
  • Mirjam, Op. 15 (ca. 1870)
  • Iwein, Op. 35 (1877/78)
  • Gudrun, Op. 38 (1883)
  • Die Hochzeit des Mönchs, Op. 48 (ca. 1885)
Autre musique vocale
  • Die Zerstörung Jerusalems, oratorio (ca. 1898)
  • Judith, oratorio (ca. 1900)
Musique de chambre
  • Quatuor à cordes en fa majeur, Op. 42 (ca. 1883)
  • Quatuor à cordes en ré majeur, Op. 61 (ca. 1890)
  • Quintette à cordes en sol mineur, Op. 62 (ca. 1890)
  • Sextet à cordes en do# mineur, Op. 58 (ca. 1890)
  • Trio avec piano en sib majeur, Op. 47 (ca. 1885)
  • Quintette avec piano en sol mineur, Op. 43 (ca. 1883)
  • Schilflieder, 5 Fantasiestücke d'après des poèmes de Lenau pour piano, hautbois et viole, Op. 28 (1872)
  • Quintette à vents en do majeur, Op.79 (ca. 1898)

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]