August Klughardt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

August Klughardt

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Quintette op.79 - 1. Allegro non troppo
Quintette op.79 - 2. Allegro vivace
Quintette op.79 - 3. Andante grazioso
Quintette op.79 - 4. Adagio - Allegro molto vivace
Joué par le Soni Ventorum Wind Quintet (en)
Des difficultés à utiliser ces médias ? Des difficultés à utiliser ces médias ?
Naissance 30 novembre 1847
Köthen, Drapeau du Royaume de Saxe Royaume de Saxe
Décès 3 août 1902 (à 54 ans)
Roßlau, Drapeau de l'Empire allemand Empire allemand
Activité principale Compositeur, chef d'orchestre

August Klughardt est un musicien et compositeur allemand, né à Köthen le 30 novembre 1847 et mort à Roßlau le 3 août 1902.

Biographie[modifier | modifier le code]

Klughardt, qui est né à Köthen, a pris ses premières leçons de piano et de solfège à l'âge de 10 ans. Bientôt, il commence à composer ses premiers morceaux, qui ont été joués par un cercle de musique que Klughardt avait fondé à l'école. En 1863, sa famille a déménagé à Dessau. Un an plus tard, Klughardt faisait ses débuts comme pianiste.

Après avoir achevé ses études, il s'est installé à Dresde en 1866. Là, il a pris d'autres leçons et fait connaître ses compositions au public pour la première fois. Un an plus tard, il a commencé à gagner sa vie en tant que chef d'orchestre. Dans un premier temps, il a travaillé au théâtre municipal de Posen (Poznań) pendant une saison, puis à Neustrelitz pour une autre saison, et enfin à Lübeck pendant plusieurs mois. De 1869 à 1873, il a travaillé au théâtre de la cour de Weimar. Là, il a fait connaissance de Franz Liszt, rencontre qui a été très importante pour son développement créatif. En 1873, il est retourné à Neustrelitz où il est devenu chef d'orchestre. Il a été nommé directeur en 1880. En 1876, il a assisté au premier Festival de Bayreuth.

De 1882 à la fin de sa vie, il a été directeur de la musique à la cour de Dessau. En 1892 et 1893, il a dirigé Der Ring des Nibelungen de Richard Wagner. Il a reçu de nombreuses distinctions dans ses dernières années : il a été nommé membre de l'Académie des arts de Berlin en 1898 et il a été fait docteur honoris causa par l'Université d'Erlangen. Il a également été sollicité pour diriger la Singakademie de Berlin, mais il a refusé cette offre. Klughardt est mort subitement en Roßlau à l'âge de 54 ans.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Il a composé 5 symphonies, 4 opéras ainsi que des pièces de musique de chambre.

Symphonies
  • Waldleben, symphonie (1871)
  • Symphonie nº 1, Op. 27 Lenore (1873)
  • Symphonie nº 2 en fa mineur, Op. 34 (1876)
  • Symphonie nº 3 en ré majeur, Op. 37 (ca. 1880)
  • Symphonie nº 4 en ut mineur, Op. 57 (1897)
  • Symphonie nº 5 en ut mineur, Op. 71 (1897, arrangement du Sextet opus 58)
Autres œuvres pour orchestre
  • Sophionisbe, ouverture, Op. 12 (1869)
  • Die Wacht am Rhein. Siegesouvertüre, Op. 26 (1871)
  • Suite en la mineur, Op. 40 (1883)
  • Auf der Wanderschaft, suite, Op. 67 (1896, initialement pour piano)
  • Concerto pour violon en ré majeur, Op. 68 (ca. 1895)
  • Concerto pour violoncelle en la mineur, Op. 59 (ca. 1890)
  • Konzertstück pour hautbois et orchestre en fa majeur, Op. 18 (ca. 1870)
  • Romance pour clarinette basse et orchestre
Opéras
  • Mirjam, Op. 15 (ca. 1870)
  • Iwein, Op. 35 (1877/78)
  • Gudrun, Op. 38 (1883)
  • Die Hochzeit des Mönchs, Op. 48 (ca. 1885)
Autre musique vocale
  • Die Zerstörung Jerusalems, oratorio (ca. 1898)
  • Judith, oratorio (ca. 1900)
Musique de chambre
  • Quatuor à cordes en fa majeur, Op. 42 (ca. 1883)
  • Quatuor à cordes en ré majeur, Op. 61 (ca. 1890)
  • Quintette à cordes en sol mineur, Op. 62 (ca. 1890)
  • Sextet à cordes en do# mineur, Op. 58 (ca. 1890)
  • Trio avec piano en sib majeur, Op. 47 (ca. 1885)
  • Quintette avec piano en sol mineur, Op. 43 (ca. 1883)
  • Schilflieder, 5 Fantasiestücke d'après des poèmes de Lenau pour piano, hautbois et viole, Op. 28 (1872)
  • Quintette à vents en do majeur, Op.79 (ca. 1898)

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]