August Heinrich Rudolf Grisebach

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

August Heinrich Rudolf Grisebach est un botaniste allemand, né le 17 avril 1814 à Hanovre et mort le 9 mai 1879 à Göttingen.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fait des études de médecine et de botanique à l'université de Göttingen et à Berlin de 1832 à 1836, année où il reçoit son doctorat. Il devient professeur-associé à l'université de Göttingen en 1841 et professeur titulaire en 1847. Il fait des voyages scientifiques dans les Alpes en 1833, en Turquie en 1839, dans les Pyrénées en 1850, en Norvège en 1842. Il dirige le jardin botanique de Göttingen en 1875.

Il est notamment l’auteur de Genera et Species Gentianearum (1839), Flora of the British West Indian islands (1859-1864), Die Vegetation der Erde nach Ihrer Klimatischen Anordnung (deux volumes, 1872) et de nombreuses autres publications sur les plantes de l’Asie et de l’Amérique du Sud. Il est élu en 1844 à l'Académie allemande des sciences Leopoldina. Le botaniste américain Asa Gray lui envoie les plantes récoltées à Cuba par Charles Wright afin de les décrire, il rédigera ainsi 3 ouvrages de référence à partir de ce matériel.

Grisebach est le premier auteur à classer les végétaux suivant la région climatique où ils vivent. Il décrit ainsi dans Die Vegetation der Erde environ cinquante formations végétales classées par régions climatiques. Il affirme, par exemple, que les plantes des forêts tropicales humides d’Afrique, d’Amérique du Sud et de l’archipel indien doivent être d’abord considérées au regard du climat qui y règne plutôt qu’en fonction des régions géographiques. Les botanistes spécialiste de la répartition des végétaux suivront Grisebach en utilisant trois de ses concepts :

  1. les végétaux doivent être classés en fonction de leurs formes adaptatives plus que pour leur relation phylogénétique ;
  2. les végétaux doivent être considérés comme des parties d’une société végétale ;
  3. et le climat est le facteur déterminant pour la constitution des communautés végétales.

Éponymie[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

  • 1839: Genera et Species Gentianearum, Verison numérique sur Google Books.
  • 1859-1864 : Flora of the British West Indian islands, 7 volumes, London, L. Reeve. Version numérique sur Botanicus.
  • 1860-1862 : Plantae Wrightianae e Cuba orientali, rédigé avec Asa Gray et Charles Wright, American Academy of Arts and Sciences. Version numérique sur Botanicus.
  • 1866 : Catalogus plantarum cubensium exhibens collectionem Wrightianam aliasque minores ex insula Cuba missas, Lipsae : Apud Gulielmum Engelmann. Version numérique sur Botanicus.
  • 1872 : Die Vegetation der Erde nach ihrer klimatischen Anordnung : ein Abriss der vergleichenden Geographie der Pflanzen, 2 volumes, Leipzig, Engelmann Verlag.

Source[modifier | modifier le code]

  • Alan Axelrod (1993). The Environmentalists : A Biographical Dictionary from the 17th Century to the Present, Facts on File (New York) : xiv + 258 p. (ISBN 0-8160-2715-3)
Griseb. est l’abréviation botanique officielle de August Heinrich Rudolf Grisebach.
Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI
Gris. n'est pas ou n'est plus l'abréviation botanique officielle de cet auteur mais est parfois citée dans la littérature.
Cette abréviation ne doit plus être utilisée. En effet, il est possible de confondre Gris. avec Gris !
Voir la liste des plantes encore assignées à cet auteur par IPNI via cette abréviation